08/15/2020

Des formations dans le football menées à leur terme en Région Sud

Les formations professionnalisantes de l’Institut de formation du football en Région Sud se sont bien achevées fin juin, malgré le confinement. Explications d’Arnaud Doudet, directeur du développement à la Ligue Méditerranée de football en charge de l’IR2F.

 
Comment l’Institut régional de formation du football (IR2F) de la Ligue Méditerranée a-t-il continué ses activités durant le confinement ?

Il faut d’abord savoir que l’IR2F assure deux types de formations, pour les bénévoles de toutes les familles, éducateurs arbitres, dirigeants et des formations à titre à finalité professionnelle (apprentissage, niveau Bac et Bac+2, ndlr). Celles pour les brevets des moniteurs du football (BMF) et les brevets d’entraîneur du football (BEF) sont allées jusqu’au bout. Il s’agit de formations professionnelles subventionnés par le Fond d’aide au football amateur qui répondent aux besoins des clubs pour encadrer. L’IR2F a acquis un logiciel spécifique pour mettre en place des classes virtuelles pour les trois promotions, 80 stagiaires en tout, soit en face-à-face pédagogique avec le formateur, soit en groupe de travail virtuel.

 

 

Les stagiaires n’ont pas eu de partie terrain ?

Le cycle d’apprentissage pour les BMF et les BEF a débuté le 1er juillet 2019 et s’est achevé le 30 juin 2020. Les stagiaires ont déjà travaillé sur le terrain et en salle pendant six à dix semaines avant le confinement. Après le déconfinement, les certifications individuelles ont été délivrées après un passage en visio devant le jury. Une des épreuves était notamment de créer une séance sur une thématique donnée et de la présenter oralement en expliquant les différents choix d’exercices sur le plan technique et tactique.
 
Qu’en est-il des formations pour les bénévoles ?

Elles ont été arrêtées avec le confinement, mais l’IR2F a proposé deux modules à distance pour les dirigeants. Le premier module à distance « Communiquer à l’aide des réseaux sociaux », de 30 minutes, a réuni plus de 100 personnes mi-avril, tandis que le second « préparer/animer une réunion » en mai a attiré 70 bénévoles. En comptant les précédentes formations de l’année, l’R2F a touché plus de 300 personnes. Dans le contexte de la pandémie COVID-19, c’est une réelle satisfaction !

 

 

 

Pensez-vous inclure des sessions en distanciel dans vos prochains cycles de BMF et BEF ?

Les BMF et BEF contenaient déjà certains cours de formation à distance (FOAD). C’est intéressant et amené à se développer pour éviter que nos stagiaires qui vivent dans toute la Région Sud soient obligés de venir systématiquement à Aix-en-Provence. C’est un bon complément pour monter en compétence, mais tout ne sera pas réalisé en FOAD. Le contact reste important et le stagiaire doit être en apprentissage en salle et sur le terrain pendant dix semaines. Il faut trouver un bon compromis entre les deux.
 
Comment avez-vous préparé les prochaines formations à finalité professionnelle ?

Les nouveaux stagiaires ont déjà passé des tests de sélections avec entretien devant un jury en visio-conférence. Nous sommes en train de finaliser un support numérique dénommé « le guide des formations » qui sortira le 15 juillet où les clubs pourront notamment retrouver tous les calendriers des formations sur le territoire, mais aussi tous les dispositifs d’aides aux clubs. Le contenu des formations est bien ficelé et nous nous préparons à reprendre de manière normale à la rentrée de septembre. Sur les 400 heures du cycle de formation du BMF, en apprentissage 60 heures sont prévues en FOAD.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Ligue Méditerranée de Football/IR2F
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE