La Moselle s’approprie les JOP 2024

La Moselle, déjà un territoire sportif avec 23 000 licenciés, différents événements internationaux et des dispositifs destinés au grand public, s’engage dans les Jeux olympiques de 2024 en postulant au label “Terre de Jeux”.

 

Avant même l’attribution de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à la France, le Département de la Moselle avait témoigné son soutien via plusieurs manifestations. « Parce que nous défendons le sport et nous travaillons à la promotion des activités physiques sur le territoire en ciblant toutes les personnes possible », explique Jean François, vice-président en charge des sports. Dans cette logique, le Département souhaite s’approprier cet événement en briguant le label “Terre de Jeux”. « Nous avons présenté une candidature en sept axes : l’attractivité, le savoir-faire, le soutien de talents, les innovations la recherche et le développement en particulier dans le handisport, l’héritage, l’inclusion et le patrimoine pour associer culture et Jeux », détaille Jean François. « Nous avons ajouté un 8e axe, le sport sur ordonnance grâce au dispositif “Moselle move sport”, dans lequel nous incitons les ordres des médecins et des masseurs kinésithérapeutes à s’impliquer. »

Différents dispositifs

Le département lorrain compte près de 23 000 licenciés pour environ 1 million d’habitants. Un bon chiffre pour Jean François : « Cela prouve que le territoire est dynamique et qu’un vivier de sportif se développe. » Déjà depuis quelques années, la Moselle active des dispositifs qui contribuent au développement du sport sur son territoire : “Moselle sport seniors” fait entrer l’activité physique dans les EPADH et les Maisons de retraite, “Les Belles rencontres” permet à des athlètes ou des clubs de haut niveau de parrainer des Maisons de l’enfance ou encore “Femmes Moselle Énergie” amène les femmes en situation de précarité sociale vers sport.

 

 

Au soutien des événements

Le Département soutient plusieurs évènements sportifs : le Moselle Open de tennis à Metz, en septembre avec une organisation 100% mosellane, le Meeting Metz Moselle Athlélor d’athlétisme en février ainsi que les équipes Metz handball, le FC Metz et ses sportifs de haut niveau. Des délégations pourront aussi être accueillis en Moselle dans le cadre du Centre de préparation des Jeux grâce à différents lieux propices à l’entraînement : le Palais omnisports les Arènes pour les sports collectifs (photo) et des plans d’eau pour des régates à Metz ou encore un stand de tir près de Thionville. « Nous avons aussi de quoi accueillir avec des offres d’hébergements, de culture et de transports, sachant que Metz est à 82 minutes de Paris en TGV », ajoute Jean François. Dès ce mois-ci, le budget 2020 du Département sera abordé. « Nous pensons créer une enveloppe spéciale “Terre de Jeux” pour les collectivités qui souhaitent construire ou améliorer leurs équipements », avance le vice-président.

Une démarche collective

Le Département mobilise toutes les forces vives pour amener ces Jeux sur son territoire. « Les clubs sont déjà associés cette démarche. Nous travaillons forcément avec le CDOS, les comités départementaux et les clubs. On ne peut pas postuler à un tel label sans mobiliser les sportifs », assure Jean François. « Si nous obtenons cette distinction, ce sera une grande fierté, mais pas un aboutissement. Nous ne serons qu’au début que la démarche de 4 ans qu’il faudra renforcer. Nous associerons ensuite les établissements scolaires. »

À lire également > Les sportifs de haut niveau mosellans accompagnés par le Département

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE