Une salle d’escalade niveau olympique à Besançon

Le salle Marie-Paradis, dotée d’une structure artificielle d’escalade pour la pratique à haut niveau, mais aussi pour les débutants, a été inaugurée mercredi à Besançon.

 

Grand Besançon Métropole et l’Association Entre-Temps Escalade ont inauguré mercredi la salle Marie-Paradis, conçue pour la pratique de l’escalade à haut niveau international et la pratique pour tous. L’équipement de 1 000 m2 au sol situé dans un pôle sportif, contient un mur de vitesse homologué par la Fédération internationale d’escalade, un espace de blocs répondant lui aussi aux critères internationaux et un mur de difficulté de niveau national. La surface grimpable totale atteint 1 800 m2 et un potentiel de 55 voies. Grâce à cette salle, le Grand Besançon Métropole, labellisé “Terre de Jeux 202”, donne encore plus de vie à l’esprit JO pour ses habitants et possède un atout supplémentaire pour devenir Centre de préparation aux Jeux. D’ailleurs, la structure artificielle d’escalade a été réalisée par la société Entre-Prises, fournisseur officiel des Jeux olympiques de Tokyo 2020. L’Association Entre-Temps Escalade, en charge du pilotage de la salle, n’oubliera cependant pas la pratique pour tous grâce à deux zones d’initiation. Nao Monchois, 21 ans et grand espoir de l’escalade française pour les JO en 2024 est ambassadeur sportif du Grand Besançon : « Notre région et notre ville sont vraiment propices à la pratique de tous les sports, ce qui favorise nos conditions », s’est-il réjouit.

 

Leslie Mucret
Crédit photo : Entre-temps Escalade
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE