Paris 2024 : Le Haras du Pin, capitale du cheval

Joyau du patrimoine normand, le Haras du Pin jouera un rôle majeur à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. L’infrastructure sera un centre de préparation destiné à la préparation des meilleurs athlètes mondiaux en équitation.

Paris 2024 mettra l’ensemble de la France à l’honneur, notamment la Normandie. Les Jeux olympiques et paralympiques qui auront lieu dans trois ans laissent une belle place au territoire normand et à ses départements. Dans l’Orne, trois sites ont été retenus : Argentan, L’Aigle et le Haras du Pin. Ce dernier doit permettre d’accueillir les sportifs qui voudront s’entraîner au saut d’obstacles, au dressage PARA, au dressage OLY ou encore au Concours complet au Haras national du Pin en vue des Jeux olympiques de 2024. « C’est une excellente nouvelle qui vient récompenser tous les efforts mis en œuvre par le Département, déjà labellisé Terre d’accueil 2024, la Région Normandie et notre Versailles du cheval pour faire de ce haut-lieu ornais une référence en matière de sport équestre », se réjouit Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne. Le Département de l’Orne avait d’ailleurs souhaité adhérer au label « Terre de Jeux 2024 » dès l’annonce officielle de l’attribution des Jeux olympiques.
 

 
L’accueil de délégations olympiques est un enjeu particulièrement fort pour ce territoire. Le Haras du Pin est ainsi concerné par des investissements destinés à transformer le site en pôle international de sports équestres. Un campus de formations devrait d’ailleurs faire son apparition sur le site. Hôte du cross lors du concours complet des Jeux Équestres mondiaux de 2014, le Haras du Pin va changer de dimension dans les mois à venir. Les futurs travaux vont notamment permettre la création de 300 box et de quatre nouvelles carrières. Le but : faire entrer l’infrastructure dans une nouvelle ère, afin de maximiser son exploitation sportive… mais aussi touristique. Le sport équestre a donc tout pour devenir un véritable outil d’attractivité au service du territoire ornais. Le début des travaux est prévu à l’automne 2021, moment qui marquera le prolongement d’une belle dynamique vers Paris 2024.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Icon Sport et
1 COMMENT
  • Eric Ebstein 9 avril 2021

    Bravo et bon courage car il ne reste que trois ans pour faire un accès routier et un Hôtel de luxe.

PUBLIER UN COMMENTAIRE