Le circuit de Nevers Magny-Cours, moteur économique

Une vingtaine de manifestations de sports mécaniques attirent plus de 300 000 visiteurs au Circuit de Nevers Magny-Cours, sans oublier les autres prestations. Une affluence qui a des retombées économiques positives sur Nevers et les communes alentours.

 

Le Circuit de Nevers Magny-Cours a vu passer de grands champions de F1, comme Alain Prost, Michael Schumacher ou encore Fernando Alonso. Même si le Grand Prix de France ne s’invite plus dans la Nièvre, de nombreuses manifestations sportives, comme le Grand Prix de France historique du 28 au 30 juin, le Championnat de France des circuits les 14 et 15 septembre ou encore le Trophée tourisme endurance les 26 et 27 octobre, font vivre le circuit. Les visiteurs, une très large majorité de Français venus des régions limitrophes, mais aussi 10 % d’étrangers, viennent assister à la vingtaine de manifestations auto et moto au calendrier 2019. Avec 313 500 visiteurs par an, la structure qui gère la vente de billets et de pack VIP sur ses événements a de quoi se réjouir. Le chiffre d’affaires du Circuit de Nevers Magny-Cours s’élève à plus de 7 millions d’euros.

S’élancer dans des essais techniques

Les événements sportifs ne sont pas les uniques prestations proposées au circuit. Les particuliers ont aussi la possibilité de fouler les quatre pistes, la piste Grand Prix, le Circuit club, l’Off road et la piste karting, pour des essais techniques et sportifs ou des stages de pilotage. Le lieu est également ouvert à des présentations de gamme ou des tournages. L’aspect sportif mis à part, des salles peuvent être louées pour des séminaires de travail, des réceptifs ou des présentations de produits.

64 millions d’euros

Les manifestations sportives et autres événements ont un impact économique positif pour le circuit, mais également pour la ville de Nevers et ses alentours. Les retombées économiques induites sont estimées à 64 millions d’euros. « À chaque manifestation, même parfois en semaine quand il y a d’autres événements, les hôtels sont plein assez rapidement », relève Christelle Vrai, à la communication de la structure. Le circuit a également contribué à créer des emplois indirects dans la restauration et l’hôtellerie, mais aussi directs grâce à l’école de pilotage ou encore les domaines motoriste et constructeur. « Le nombre d’emplois sur la Technopole de Nevers Magny-Cours est de 393 », affirme Christelle Vrai.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : CNMC
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE