Aviron : Michel Andrieux, la passion pour moteur

Pendant dix ans, Michel Andrieux et Jean-Christophe Rolland ont porté très haut les couleurs de l’aviron français. Leur finale olympique à Sydney (2000) sera une apothéose et restera mythique. « C’est une course qui est encore utilisée auprès des jeunes pour montrer ce qu’est une course d’aviron », dévoile Michel Andrieux. Après de multiples exploits, le champion […]
Pendant dix ans, Michel Andrieux et Jean-Christophe Rolland ont porté très haut les couleurs de l'aviron français. Leur finale olympique à Sydney (2000) sera une apothéose et restera mythique.« C’est une course qui est encore utilisée auprès des jeunes pour montrer ce qu'est une course d'aviron »,dévoile Michel Andrieux. Après de multiples exploits, le champion olympique s’est engagé pour son club, l’Émulation Nautique de Bordeaux, et pour l’ex-Ligue Aquitaine. Il est même depuis novembre dernier le nouveau président de la Ligue Nouvelle-Aquitaine.« Président, c'est un rôle important. On m'a dit : "Profite bien, ta cote est élevée, à la fin du mandat ce sera peut-être plus compliqué." On attend quelque chose de nous. Je ne fais pas ça pour mon image, mais par passion de l'aviron, pour essayer d'apporter quelque chose au sein de nos clubs de la Nouvelle-Aquitaine »,explique Michel Andrieux. Le champion olympique de Sydney a plusieurs idées en tête pour redorer le blason de l’aviron en Nouvelle-Aquitaine...  
Pour lire la suite :
 
Retrouvez l'ensemble du dossier sur l'aviron français avec les interviews de Christian Vandenberghe, Matthieu Androdias, Hélène Lefebvre, Perle Bouge, Anne Tollard, Ferdinand Ludwig et Audrey Feutrie.
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE