Vuelta 2017 : La Vuelta s’élève déjà !

Étape 3 : Prades Conflent Canigou – Andorre la Vieille (158,5km).

 

Deux étapes, et déjà des surprises ! Pourtant promis aux sprinteurs, le deuxième épisode de la Vuelta 2017 aura finalement livré un scénario bien différent. Un scénario dessiné en toute fin d’étape, quand sous l’impulsion des Sky d’abord, puis des Quick-Step, le peloton s’est disloqué et permis à Yves Lampaert de s’échapper seul sous la flamme rouge. Suivi de près par son équipier Matteo Trentin, le coureur belge n’a pas craqué et s’est imposé sur la ligne d’arrivée, s’offrant par la même occasion le maillot rouge de leader. Un vrai coup de force de la Quick-Step, à la veille des premières pentes de ce Tour d’Espagne 2017.

> Le résumé vidéo de la 2è étape

Comme c’est souvent le cas lors de la Vuelta, la route va en effet s’élever dès cet après-midi, lors de la troisième étape entre Prades et Andorre la Vieille. Les 196 coureurs restants depuis les abandons d’Anass Aït El Abdia (UAE) et Javier Moreno (Bahrain) devront effectivement grimper trois cols, le premier après seulement douze kilomètres de course. Mais c’est surtout en fin d’étape, dans les quarante derniers kilomètres, que la différence devrait se faire. La côte de la Rabassa (1ère catégorie, 13,3 km à 6,8%) et l’Alto de la Comella (2ème catégorie, 4,3 km à 8,6%) pourraient en effet permettre de créer les premiers écarts, et notamment dans les pourcentages les plus importants de la Comella. Ce troisième épisode, le premier en montagne, s’annonce quoi qu’il en soit très indécis. Une échappée ira-t-elle au bout ? Des favoris vont-ils craquer et perdre du temps dans les deux dernières difficultés ? Les enjeux seront nombreux ce lundi après-midi sur les premières pentes des Pyrénées !

Bérenger Tournier

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE