Tour de Turquie 2017 : Le résumé de la 4ème étape

Favori de Tour de Turquie 2017, Diego Ulissi (UAE Team Emirates) a pris le pouvoir à Selçuk en devançant le Danois Jesper Hansen (Astana) et l’espoir colombien Daniel Martinez (Wilier Triestina). Le vice-champion d’Italie a fait ainsi un grand pas vers la victoire finale.

 

99 coureurs ont pris le départ de cette quatrième étape. Les Italiens Davide Ballerini (Androni-Sidermec) et Alessandro Tonelli (Bardiani CSF) ont été les premiers à s’extirper du peloton, rejoints par leur compatriote Danilo Celano (Caja Rural), puis par un trio formé de Ferit Can Samlı (équipe nationale de Turquie), Alberto Cecchin (Wilier Triestina) et Ludovic Robeet (WB Veranclassic). L’avance des six hommes de tête n’a jamais beaucoup excédé les trois minutes, les équipes Bora Hansgrohe, Soul Brasil et UAE Team Emirates demeurant actives et concentrées aux avant-postes du peloton.

À 63km de l’arrivée, l’échappée s’est divisée en deux. Ballerini, Samlı et Robeet ont poursuivi leur effort jusqu’au regroupement général à 39km du but. Passé en tête du premier col de première catégorie, Celano, à égalité de points au classement de la montagne avec Mirco Maestri (Bardiani CSF), lui ravit le maillot rouge. Les équipes italiennes se sont montrées tout aussi actives dans l’approche de la montée finale. Przemyslaw Niemiec (UAE Team Emirates) ayant imprimé un tempo propre à décourager les bonnes volontés, Daniel Martinez, 21 ans, a bien étalé ses talents de grimpeur mais il s’est rendu à la raison de la supériorité, dans un final aussi explosif, de Diego Ulissi, appliqué à bien terminer sa saison.

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE