Tour de la Provence – Julian Alaphilippe : « Très content de ma condition »

Julian Alaphilippe a effectué son retour à la compétition jeudi, à l’occasion de la 1ère étape du Tour de la Provence. Une course que le champion du monde français a bien failli remporter, signe d’une belle condition en ce début de saison.

Même derrière le masque, le sourire de Julian Alaphilippe se devine. Le Français aurait pu effectuer une rentrée parfaite ce jeudi, à l’occasion de la 1ère étape du Tour de la Provence. Échappé en compagnie de Gulio Ciccone et Gianni Moscon, le Français n’est pas passé loin de la gagne. Mais pour lui, l’essentiel est ailleurs. « Je ne pensais pas partir aussi loin de l’arrivée, mais on a tenté, on a tout donné. C’est un excellent départ pour nous. On a passé une belle journée, on a durci la course dans le final. On avait Davide (Ballerini, ndlr) pour le sprint, donc une fois repris, on avait encore cette chance-là et ça a marché », explique le champion du monde, faisait référence au succès de son équipier de la formation Deceuninck Quick-Step.

 

 

Comme souvent, c’est dans une courte ascension, en l’occurrence la montée du Brûlat, que Julian Alaphilippe a porté son effort. Offensif, le Français assure être « très content de ma condition et j’espère que ça va aller de mieux en mieux. Passer à l’attaque m’a fait plaisir, j’ai entendu beaucoup d’encouragements. J’ai essayé de jouer les bonifications, avec la victoire d’étape ça aurait pu faire un joli coup. Mais je pense que je vais payer mes efforts dans les prochains jours. Le classement général est secondaire. » Pour le moment, Alaphilippe occupe la 4e place du classement général, mais la montée du Ventoux, dans les jours à venir, pourrait être un peu trop difficile pour lui. « Comme je l’ai dit avant le départ, je suis venu ici pour me tester, pour voir où j’en suis et faire des efforts pour préparer la suite. C’est toujours bien de prendre un bon départ pour commencer la saison. » Une saison 2021 qui s’annonce passionnante pour le champion du monde français.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE