Tour de France 2021 : résultats et classements de la 13e étape

Longue étape de transition vendredi entre Nîmes et Carcassonne. Près de 220 kilomètres, maîtrisés du début à la fin par les équipes de sprinteurs. À l’arrivée, c’est l’inévitable Mark Cavendish qui s’impose. C’est la 34e victoire sur le Tour du Britannique, qui égale le record d’Eddy Merckx.

 

Mark Cavendish n’a pas d’équivalent cette année. Le Britannique remporte sa quatrième étape sur ce Tour de France 2021, la 34e de sa carrière sur la Grande Boucle. Il égale ainsi le record de succès sur la plus grande course cycliste du monde, détenu par Eddy Merckx. Comme s’il n’était pas encore assez grand (par le talent), Mark Cavendish écrit une nouvelle page de son histoire et conforte son maillot vert par la même occasion. Personne n’attendait le Britannique à ce niveau au départ de Brest. Et pourtant… Parfaitement emmené par le train de la Deceuninck-Quick-Step, le roi Cavendish n’a pas eu d’adversaire à sa hauteur. Si ce n’est peut-être son poisson-pilote Michael Morkov, qui était en mesure d’aller remporter ce sprint s’il n’avait pas coupé son effort pour laisser gagner son idole. C’est tout le paradoxe du sprint du jour. Quoi qu’il en soit, le « wolf pack », entendez la « meute de loups », de la Deceuninck-Quick-Step, a une nouvelle fois réussi son coup.

 

Une chute, encore…

Cette longue étape n’a pas seulement été marquée par la 34e victoire sur la Grande Boucle de Mark Cavendish devant les remparts de Carcassonne. En effet, une nouvelle chute est venue casser le rythme du peloton à 65 kilomètres de l’arrivée. Une vingtaine de coureurs sont allés à terre, dont le sprinteur tricolore Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic). Des conséquences directes puisque cette chute collective a provoqué de nouveaux abandons. Simon Yates (BikeExchange), Lucas Hamilton (BikeExchange) et Roger Kluge (Lotto Soudal) ont jeté l’éponge. Trois nouveaux abandons sur ce Tour 2021, qui sera, quoi qu’il arrive, marqué par les accidents.

 

Un général inchangé

Au classement général, rien ne bouge. Le leader Tadej Pogacar (UAE), a parfaitement géré sa course, même s’il s’est retrouvé un peu isolé dans le final de l’étape. L’ensemble des leaders a évité les pièges de l’étape du jour, deuxième plus longue de cette Grande Boucle au niveau du kilométrage.

 

Classement de l’étape :

  1. Mark Cavendish (Deceuninck-Quick-Step) en 05h04’29’’
  2. Michael Morkov (Deceuninck-Quick-Step) + 00’00’’
  3. Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) + 00’00’’
  4. Ivan Garcia Cortina (Movistar Team) + 00’00’’
  5. Danny Van Poppel (Intermarché-Wanty-Gobert Materiaux) + 00’00’’
  6. Alex Aranburu (Astana) + 00’00’’
  7. Christophe Laporte (Cofidis) + 00’00’’
  8. André Greipel (Israel Start-Up Nation) + 00’00’’
  9. Magnus Cort Nielsen (Ef Education-Nippo) + 00’00’’
  10. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) + 00’00’’

 

Classement général :

  1. Tadej Pogacar (UAE Emirates) en 47h22’43’’
  2. Rigoberto Uran (EF) + 05’18’’
  3. Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) + 05’32’’
  4. Richard Carapaz (INEOS) + 05’33’’
  5. Ben O’Connor (AG2R Citroën Team) + 05’58’’
  6. Wilco Kelderman (Bora-Hansgrohe) + 06’16’’
  7. Alexey Lustenko (Astana) + 06’30’’
  8. Enric Mas (Movistar) + 07’11’’
  9. Guillaume Martin (Cofidis) + 09’29’’
  10. Pello Bilbao (Bahrain Victorious) + 10’28’’

 

 

Mattéo Rolet

Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE