Tour de France 2021 : présentation et favoris de la 19e étape

Fin des épisodes pyrénéens et retour du plat aujourd’hui. Les coureurs en ont fini avec la pente et retrouvent les étapes rapides et stressantes. 207 kilomètres au programme entre Mourenx et Libourne. La dernière chance pour les sprinteurs avant l’arrivée à Paris.

 

Fin des ennuis pour les coureurs du Tour de France. Enfin, presque… Les 144 survivants de cette Grande Boucle 2021 ont passé les principales difficultés de ces trois semaines de course, et entrevoient l’arrivée sur les Champs-Élysées ce dimanche. Mais avant, il faudra passer la ligne en un seul morceau tout à l’heure à Libourne, et s’employer sur le contre-la-montre de samedi. Ensuite, ce sera quasiment course terminée. Cependant, 207 kilomètres en fin de troisième semaine, ce n’est jamais anodin. Surtout au lendemain d’une terrible étape de montagne. Les organismes des coureurs risquent donc de souffrir encore un peu. Les étapes de transition n’en sont jamais réellement. Le peloton roule à vive allure, surtout en fin de course, et c’est dans ces moments-là que des chutes peuvent intervenir. Alors, il faut être concentré tout au long du parcours, tout en n’étant pas forcément lucide. Là est la difficulté des étapes de plat. Les leaders en particulier devront donc être vigilants si ces derniers ne veulent pas tout perdre bêtement.

 

Un record pour Cavendish ?

Bien évidemment, un sprint massif est attendu du côté de Libourne. La Côte de Bareille (4e catégorie), sera la seule difficulté de la journée. De plus, cette dernière se trouvera en début de parcours. Alors, les équipes de sprinteurs devraient gérer l’écart avec les échappés, s’il y en a, et devraient se mettre en action à proximité de l’arrivée. Et à ce petit jeu-là, le TGV de la Deceuninck-Quick-Step est un expert dans le domaine. Jusqu’à quelques mètres de la ligne, les coéquipiers de Mark Cavendish l’emmènent dans les meilleures conditions. Alors, le Britannique n’a « plus qu’à » terminer le travail. Et bien que cela semble facile, personne ne gagne 34 étapes sur le Tour de France par hasard. Un chiffre qui pourrait bien augmenter ce vendredi. Si l’actuel porteur du maillot vert de meilleur sprinteur remporte cette 19e étape, il sera le détenteur du record de victoires sur la Grande Boucle, devant le légendaire Eddy Merckx. C’est tout l’enjeu de cette arrivée à Libourne.

 

Nos favoris :

Comment ne pas citer le nom de Mark Cavendish ? Seul au monde sur ce Tour de France 2021, le Britannique aura à cœur de battre le record d’Eddy Merckx dès aujourd’hui. De plus, ces principaux concurrents ont quitté la route du Tour. Alors, Cavendish est le grandissime favori de cette 19e étape.

 

  1. Mark Cavendish (Deceuninck-Quick-Step) : rien à redire. Le Britannique est le meilleur sprinteur de ce Tour de France 2021
  2. Michael Matthews (Team BikeExchange) : l’Australien n’a toujours pas remporté d’étape sur cette Grande Boucle malgré ses quelques tentatives. Il aura à cœur de bien faire aujourd’hui.
  3. Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) : l’Italien réalise un beau Tour malgré tout, et tentera de réaliser l’exploit sur cette 19e étape. Une victoire dont son équipe a bien besoin suite aux récentes suspections de dopage.

 

Mattéo Rolet            
Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE