Tour de France 2021 : présentation et favoris de la 13e étape

Le calme avant la tempête. Avant de se confronter aux Pyrénées ce week-end, les coureurs du peloton vont parcourir 219,9 kilomètres entre Nîmes et Carcassonne. Une étape dont le paysage sera rempli d’histoire. Pourtant pas sûr que les athlètes aient le temps d’apprécier le décor. Une grosse moyenne est une nouvelle fois prévue.

Avis aux audacieux vendredi ! Jamais une arrivée à Carcassonne ne s’est conclue par un sprint massif. Nils Politt (Bora Hansgrohe) a prouvé que tout était possible sur l’étape de jeudi. Nombreux sont ceux qui ont été inspirés par l’exploit de l’Allemand, et qui souhaiteront prendre l’échappée du jour. Il faudra tout de même être costaud, une fois l’échappée dessinée, pour aller au bout. Car le profil est taillé pour les sprinteurs. Cependant, ils ne sont plus beaucoup dans le peloton à espérer un sprint. En effet, après les abandons de Peter Sagan (Bora Hansgrohe), de Caleb Ewan (Lotto Soudal), et les arrivées hors délai de Bryan Coquard (B&B Hotels) et d’Arnaud Démare (Groupama-FDJ) lors de la terrible étape de Tignes, il ne reste plus beaucoup de spécialistes du sprint. Cependant, des coureurs comme Mark Cavendish (Deceuninck Quick-Step), Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic), Wout Van Aert (Jumbo Visma) ou encore Tim Merlier (Alpecin Fenix) pourraient vouloir se disputer la victoire d’étape. Surtout que le porteur du maillot vert, Mark Cavendish, est encore à une longueur de record d’Eddy Merckx (34 victoires sur la Grande Boucle).

Un parcours plat

 

La seule difficulté du jour interviendra au kilomètre 51. La côte du Pic Saint-Loup (4e catégorie) sera la seule ascension de cette 13e étape (5,5 kilomètres à 3,6 % de moyenne). Plutôt facile pour des coureurs de ce niveau. L’enjeu ne sera donc pas là. Il faudra attendre le lendemain pour voir les grimpeurs s’illustrer. Sur cette 13e étape, il sera important de suivre le sprint intermédiaire au kilomètre 104. Si l’échappée n’est pas trop conséquente, des points importants seront distribués en vue de la course pour le maillot vert. Et bien entendu, le mano a mano entre l’avant de la course et le peloton sera la principale attraction de l’étape de ce vendredi. Les hommes de l’échappée seront-ils assez costauds pour se disputer la victoire à Carcassonne comme le veut la coutume ?

Mattéo Rolet
Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE