Tour de France 2021 : présentation et favoris de la 12e étape

Les sprinteurs seront une nouvelle fois à l’honneur sur ce douzième rendez-vous du Tour de France 2021. Une étape toute plate de 159,4 kilomètres, entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes. Mais ne vous y méprenez pas, ce ne sera pas une journée de repos compte tenu des efforts effectués la veille. Le prince du Tour, Mark Cavendish, a l’occasion de devenir le roi de la Grande Boucle en ce 8 juillet 2021.

Le profil de cette 12e étape sera bien différent de la veille. Pas de double ascension du Mont Ventoux au programme cette fois-ci. La seule difficulté de la journée sera la Côte du belvédère de Tharaux (3e catégorie), située au kilomètre quatre-vingt-trois. Sinon, les 155 autres kilomètres seront tous plats. Alors, les sprinteurs devraient être au rendez-vous. En revanche, ils ne seront pas tous présents étant donné que le Français Arnaud Démarre a été contraint de quitter la course après son arrivée hors délais il y a quelques jours. Les Tricolores comptent donc désormais sur Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) qui sera l’atout majeur. Malheureusement pour lui, le sprinteur a perdu deux de ses coéquipiers sur abandon au cours de l’étape précédente. Alors, en l’absence de plusieurs cadors du sprint, et au vu de sa forme du moment, le Belge Wout Van Aert (Jumbo Visma), tentera de faire coup double au lendemain de sa victoire sur la 11e étape. Mark Cavendish, quant à lui, à l’occasion d’égaler le record de victoires d’Eddy Merckx sur le Tour (34). Il pourrait devenir le roi de la Grande Boucle dès demain.

 

Attention aux bordures

Comme souvent dans la région, des bordures pourraient rythmer l’étape, en fonction du sens du vent. Si les conditions le permettent, les équipes des favoris du Tour pourraient accélérer pour faire craquer des adversaires directs. La Deceuninck-Quick-Step avait notamment tenté le coup sur la 10e étape, en vain. Il s’agira de ne pas perdre quelques secondes bêtement pour les leaders, et d’arriver à bien se placer dans le final pour les sprinteurs. L’étape sera courte et relativement plate. Mais au lendemain d’un parcours si exigeant, les coureurs doivent trouver les ressources nécessaires pour rester dans les roues. Car le rythme devrait être infernal, encore plus si le vent s’en mêle. Pour la victoire d’étape, les sprinteurs du peloton devraient se disputer la gagne.

 
Les favoris :
1. Mark Cavendish (Deceuninck-Quick-Step)
2. Wout Van Aert (Jumbo Visma)
3. Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic)

Mattéo Rolet
Crédit photo : PA Images / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE