Tour de France 2018 : Le résumé de la 4ème étape

Fernando Gaviria (Quick Step) a remporté la 4ème étape de ce Tour de France 2018. Il s’est imposé au sprint devant Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Andre Greipel (Lotto Soudal). Greg Van Avermaet reste en jaune.

 

174 coureurs étaient au départ de cette 4ème étape reliant La Baule à Sarzeau. Dès le premier kilomètre, Jérôme Cousin (Direct Energie) prenait l’initiative, rapidement accompagné de Dimitri Claeys (Cofidis), Anthony Perez (Cofidis) et Guillaume Van Keirsbulck (Wanty-Groupe Gobert) pour former un quatuor franco-belge de circonstance en ce jour de demi-finale de Coupe du monde de football. L’association ainsi formée obtenait un avantage maximal de 7’45 (km 37,5), avec que l’écart avec le peloton ne se stabilise autour des 7 minutes, sous l’impulsion de la formation BMC.

> L’incroyable logistique du Tour de France

L’avantage de l’échappée se réduisait ensuite nettement à l’approche du sprint intermédiaire de Derval (km 97,5), où Van Keirsbulck passait en tête. Le peloton, réglé par Fernando Gaviria, n’avait alors plus que 3’25 de retard, et ne relâchait pas la pression sur les attaquants. A 50 km de l’arrivée, les hommes ne comptaient plus qu’1’10, lorsqu’une nouvelle chute mettait plusieurs coureurs à terre dans le peloton, dont Dan Martin et Jakob Fuglsang. L’incident donnait un peu d’air aux échappés, dont l’avance augmentait à 2’45 à 40 km du but.

Quick Step durcit la poursuite

La situation restait inchangée à 30 km de l’arrivée, mais les Quick Step reprenait les commandes pour rapprocher le peloton à 2’15 sous la banderole des 25 derniers kilomètres. Les échappés résistaient valeureusement et s’accrochaient à un avantage de 2’ à 20 km de la ligne. Malgré une chute à 5 km de l’arrivée, qui mettait un terme au Tour 2018 pour Axel Domont, les échappés étaient repris sous la flamme rouge. Les coureurs de Dimension Data sembleaint parfaitement placés pour lancer Mark Cavendish mais à l’approche des 200 derniers mètres, c’est Richeze qui déposait son leader Fernando Gaviria. Le Colombien se trouvait dans un premier temps dépassé par André Greipel, mais parvenait à reprendre le dessus dans les 20 derniers mètres. Le Gaviria remportait ainsi sa deuxième étape sur ce Tour 2018, devant Peter Sagan et Andre Greipel. Les leaders ont su éviter les nouvelles chutes qui ont émaillé l’étape. Greg Van Avermaet reste quant à lui maillot jaune.

Le dernier kilomètre de l’étape en vidéo :

La rédaction
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE