Tour de France 2018 : Le résumé de la 1ère étape

Pour sa première participation au Tour de France, Fernando Gaviria (Quick Step) s’est imposé au sprint devant Peter Sagan (Bora Hansgrohe) et Marcel Kittel. Une étape marquée par plusieurs incidents, avec notamment la chute de Chris Froome (SKY).

 

176 coureurs étaient au départ de cette 105ème édition du Tour de France. Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert), Jérôme Cousin (Direct Energie) et Kevin Ledanois (Fortuneo-Samsic) s’échappaient dès le début de l’étape, comptant au km 20 une avance maximale de quatre minutes, qui maintenait aux alentours des trois minutes avant que le peloton ne commence son effort sous la houlette des Quick Step, LottoNL-Jumbo, Dimension Data et Groupama-FDJ.

> L’incroyable logistique du Tour

Fernando Gaviria (Quick Step) ne cachait pas ses ambitions pour le maillot vert, en remportant le sprint intermédiaire de La Tranche-sur-Mer (km 119,5). Le trio de tête restait devant jusqu’à Vix, lieu de l’unique côte répertoriée du jour, qui permettait à Ledanois d’endosser le premier maillot à pois de l’édition 2018. Remonté, Offredo relançait l’allure à 23km du but. Seul Cousin parvenait à le rejoindre, ce qui donnait au Nantais de Direct Energie l’occasion de remporter le premier point bonus de l’histoire du Tour, avec trois secondes de bonification à la clé.

> Le Tour, une vitrine unique pour la France

Le regroupement s’opèrait alors à 10km du but. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) était le premier grand nom évincé à cause d’une chute, avant que Chris Froome (Sky), Richie Porte (BMC), Adam Yates (Mitchelton-Scott) et Nairo Quintana (Movistar) se retrouvent attardés à leur tour, sur chute ou incident mécanique. Parfaitement emmené par son équipe Quick Step, Gaviria remportait cette première étape au sprint, devant le champion du monde Peter Sagan et Marcel Kittel.

Le dernier kilomètre en vidéo :

La rédaction
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE