Mondiaux sur piste : Résumé de la 5ème journée

C’est hier que s’est déroulée la dernière journée des Mondiaux sur piste d’Apeldoorn. Au final, la délégation tricolore n’a récolté que deux médailles de bronze…

 

Des regrets, des regrets et encore des regrets. Pour la première fois depuis 2009, aucun Français ne figurera sur le podium du kilomètre aux Mondiaux. Si François Pervis, tenant du titre, avait été éliminé dès les qualifications, deux coureurs français s’étaient hissés en finale. Mais là encore, la réussite n’était pas au rendez-vous avec une quatrième place pour Quentin Lafargue et une sixième pour Michaël D’Almeida. C’est le Néerlandais Jeffrey Hoogland qui a remporté le titre mondial. Un sacre que Kirsten Wild a déjà décroché à trois reprises cette semaine. Après le scratch et l’omnium, la Néerlandaise a en effet remporté hier la course aux points devant l’Américaine Jennifer Valente et la Canadienne Jasmin Duehring. Dans l’épreuve du keirin, c’est Nicky Degrendele (21 ans) qui s’est emparée du titre mondial devant la Hongkongaise Lee Wai Sze et la Lituanienne Simona Krupeckaite. Une très belle performance de la jeune et prometteuse cycliste belge.

Des Mondiaux 2018 très difficiles pour les Bleus…

Enfin, sur l’Américaine, dans la dernière spécialité où des Français étaient engagés, Benjamin Thomas et Morgan Kneisky ne sont pas parvenus à conserver leur titre mondial acquis l’an dernier. Malgré un bon début, les Français ont baissé de rythme pour finalement terminer en septième position. Une issue une nouvelle fois très décevante pour la délégation tricolore. Au final, les Bleus sont tout simplement passés à côté de leurs Mondiaux. Bien loin des douze médailles néerlandaises, la délégation n’a en effet remporté que deux médailles de bronze. Un total bien évidemment décevant, même si l’on peut tout de même se réjouir de la belle performance du jeune Sébastien Vigier, assurément l’un des cyclistes les plus prometteurs en France. Avec son plus maigre total de médailles des trente dernières années, le cyclisme sur piste tricolore devra rapidement retrouver la confiance et la réussite. Et rapidement tourner la page de ces Mondiaux d’Apeldoorn…

La rédaction

 

Crédit photo : Swpix / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE