L’Hérault agrandit son réseau de voies vertes

Des nouvelles liaisons cyclables de 11 et 12 km vont voir le jour dans l’Hérault pour améliorer la sécurité et le confort des pratiquants. Le Département a lancé les travaux cet été.

 
Depuis le début de l’été, le Département de l’Hérault entreprend des travaux pour aménager de nouvelles voies vertes dans le cadre du plan Hérault Vélo. L’une des nouvelles liaisons cyclables relira Ganges à Saint-Hyppolyte-du-Fort dans le Gard sur 11 km et sera un maillon de la voie verte n°85 entre Montauban (Tarn-et-Garonne) et Quissac (Gard). L’étape actuelle consiste à restaurer 23 ouvrages d’art en pierre (photo) avant de passer à la réfection de la chausseé courant 2021. Cette nouvelle liaison cyclable devrait ouvrir début 2022.

 

 

Le Département de l’Hérault a également lancé les travaux de la voie verte qui relira Lunel à la Grande-Motte sur 12 km. Ce nouvel itinéraire qui longe le canal de Lunel via le chemin de halage sera en retrait de la circulation routière afin d’optimiser la sécurité des cyclistes, mais aussi des piétons et des cavaliers. Les 9 premiers kilomètres seront livrés en décembre et les trois derniers début 2021. « Assurer les continuités entre les liaisons cyclables est une des priorités du plan Hérault Vélo pour offrir plus de confort et de sécurité aux cyclistes », assure Philippe Vidal, vice-président délégué à l’aménagement du territoire du Département de l’Hérault.

Leslie Mucret
Crédit photo : Département de l'Hérault
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE