Le vélo toujours plus haut en Lozère

La Lozère dispose de plus de 7 000 kilomètres d’itinéraires, sentiers et chemins dédiés à la pratique du vélo. Le Département mise sur ce moyen de transport, ouvert à tous les publics et à tous les niveaux.

Il y en a pour tous les goûts en Lozère. Simple balade, cyclo ou encore VTT : le vélo séduit au sein du département. « Cela s’explique assez facilement, nous avons pas moins de 7000 kilomètres d’itinéraires, de sentiers et de chemins qui permettent la pratique du vélo », confie Jérôme Legrand, directeur général adjoint de la Solidarité Territoriale au sein du Département de la Lozère. « Les reliefs sont également un atout important. Le Massif Central se prête particulièrement à la pratique du vélo. Il n’y a pas de col à fort dénivelé comme on peut en trouver dans les Alpes ou dans les Pyrénées. De fait, les parcours proposés sont accessibles à tous. Le terrain de jeu est ainsi ouvert à la pratique pour le plus grand nombre. » Une accessibilité qui séduit un public de plus en plus nombreux, qu’il soit local ou de passage, et que le Département de la Lozère entend entretenir. « La volonté départementale est évidemment de miser pleinement sur le développement du vélo comme moyen de transport, mais aussi comme outil de développement économique et touristique. » Des itinéraires ont ainsi été mis en place depuis plusieurs années, à l’image de voies-vertes permettant de découvrir le territoire lozérien de manière ludique. La Grande Traversée du Massif Central a de son côté été retenue comme itinéraire « Vélo et fromages » par l’Assemblée des départements de France, permettant de mettre en place un itinéraire gourmand, idéal pour les familles. Des familles qui font partie du public qui prise de plus en plus le vélo à assistance électrique (VAE), dont le nombre de prestataires de location est en augmentation constante. « Il y a beaucoup d’espaces pour les cyclos, mais le VTT est également en enjeu fort », révèle Jérôme Legrand. « Nous avons trois espaces qui sont labellisés par la Fédération Française de Cyclisme : le domaine VTT du Gévaudan-Naussac, le domaine Mende-Coeur de Lozère et l’espace VTT Monts du Midi Tourisme. Il y a également d’autres itinéraires et circuits qui permettent de pratiquer le VTT un peu partout dans le département. » Deux autres espaces VTT sont d’ailleurs en cours de labellisation FFC, du côté du secteurs Causses et Gorges et du Mont Lozère.

 

 
« Pour le Département, il est nécessaire de poursuivre dans cette dynamique, de faire du vélo dans son ensemble un outil de développement au service de notre territoire », poursuit Jérôme Legrand. Pour cela, le Département de la Lozère mise également sur l’organisation d’événements. « Le territoire départemental est le cadre de l’organisation de plusieurs cyclosportives de renom qui attirent des milliers de participants chaque année. Les clubs lozériens organisent des événements autour du vélo tout au long de l’année et il est nécessaire de les soutenir. Ces événements permettent en effet de faire parler de la Lozère, de la faire rayonner. » Fort de cette dynamique, de nouveaux événements se créent, à l’image d’une cyclomontagnarde, labellisée FFCT, dont la première édition s’élancera depuis Villefort au cours de l’été. « N’oublions pas non plus le Tour de France, car à chaque fois que la Lozère a été en mesure de l’accueillir, nous l’avons fait. C’est la plus belle des vitrines pour notre département. » Une vitrine qui participe justement pleinement à la volonté départementale de faire du vélo un vecteur de tourisme en Lozère. « En période estivale notamment, les touristes cherchent très souvent à découvrir un territoire tout en pratiquant une activité. En ce sens, la Lozère est un terrain de jeu idéal, car il permet de découvrir un territoire riche au niveau patrimonial tout en se baladant à vélo. C’est ce que le public cherche aujourd’hui et c’est ce que nous entendons continuer à développer au sein du Département. » Un développement qui passe aussi par la montée en gamme l’itinérance et du gravel. Le Département de la Lozère a ainsi été labellisée « Territoire vélo » en 2020 par la FFCT.

Olivier Navarranne
Crédit photo : PictureAlliance / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE