Cyclisme : le Département de l’Isère change de braquet

Le Département de l’Isère lance une nouvelle « stratégie opérationnelle en faveur de la pratique cyclable en Isère » pour les cyclistes du quotidien et les cyclistes du dimanche, qui vont au travail en vélo ou qui en font une activité loisir, sportive ou touristique.

 

Le Département investit environ 2,5 M€ par an sur les aménagements cyclables. Sur près de 4 700 km de routes départementales, 10 % du réseau dispose déjà d’aménagements sécurisés pour les cyclistes auxquels il faut ajouter 400 km de pistes cyclables sur 5 voies vertes. En 2020, 22 km en plus sont déjà prévus. Le Département de l’Isère a décidé d’aller plus loin, et d’augmenter le linéaire de voies vertes et d’aménagements cyclables pour offrir un maillage fin, desservir les sites d’intérêt majeurs (équipements publics, zones d’activités, pôles touristiques…) et sécuriser tous les types de pratique. Le Département lancera également cette année un appel à projets qui permettra ainsi de définir un plan de déploiement, un calendrier et un budget avec les nouveaux exécutifs issus des élections municipales et intercommunales. Dans cette logique, sera mis en place, en amont, un référentiel des aménagements cyclables afin d’assurer une cohérence pour l’usager.

Côté services, le Département à l’intention d’installer de nouveaux parkings à vélo dans les collèges, les musées départementaux, les maisons du Département, la crainte de se faire voler son vélo étant un des principaux freins à l’usage de ce mode de déplacement. Pour permettre son usage dans une optique de multimodalité, 50 cars Transisère seront équipés de racks à vélo d’ici fin juin pour la desserte du Vercors, de la Matheysine, de l’Oisans et de Belledonne et 20 cars supplémentaires d’ici fin 2021 vers le Trièves et la Chartreuse. Pour accompagner les changements de comportement, le Département élargira en 2020 la plateforme Libravoo, déjà disponible pour les usagers des transports en commun, à la pratique cyclable. Libravoo attribue des points de gratification à chaque épreuve de « bonne conduite » en termes de déplacements, qui, accumulés, s’échangent en cadeaux ou réductions offerts par des commerçants locaux isérois.

 

 

Pour favoriser les pratiques sportives et développer l’offre vélo, 21 cols et montées remarquables ont été balisés tous les kilomètres sur 290 km. Les bornes indiquent la pente, l’altitude et la distance restant à parcourir pour atteindre le sommet. Isère Attractivité a défini 21 boucles labélisées et jalonnées dans les deux sens. Elles ont été sélectionnées en fonction de leur niveau de difficulté, de sécurité et de leur attrait touristique. Elles sont réparties sur l’ensemble du territoire et empruntent 956 km de routes départementales et communales. Côté VTT, le Département soutient et mènent des aménagements des parcours de VTT dans le cadre du schéma départemental des sports de nature et accompagnement des territoires dans la mise en œuvre des espaces VTT. Il accompagne les comités départementaux de cyclotourisme et de cyclisme dans leurs projets de développement. Et avec le Vélo Vert Festival, il accueille depuis 2 ans un championnat inédit dédié aux VTT.

Enfin, côté événementiel, l’Isère sera particulièrement à l’honneur cette année. Premier événement en date : l’étape du Paris-Nice, et son arrivée à La Côte Saint-André le 12 mars. A suivre également : le Criterium dont le parcours sera dévoilé dans quelques jours, et le Tour de France avec ses 3 jours en Isère, dont une étape 100 % Isère le 14 juillet, ce qui permettra à l’Isère de montrer au monde entier ses atouts exceptionnels. Le Département créera également, ses propres événements avec une fête du vélo les 6 et 7 juin, ainsi qu’une belle fête populaire le 13 juillet à Vizille lors de la journée de repos.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Département de l'Isère
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE