Juliette Labous, l’étoile montante du cyclisme français

Le cyclisme français a de belles années devant lui. Juliette Labous est l’exemple type de l’excellence de la formation tricolore. Triomphante dans toutes les catégories et dans plusieurs disciplines (BMX, VTT, cyclo-cross, route), la jeune femme de 22 ans rêve désormais d’une sélection pour les Jeux Olympiques, en gardant en tête l’échéance de Paris 2024. […]
Le cyclisme français a de belles années devant lui. Juliette Labous est l’exemple type de l’excellence de la formation tricolore. Triomphante dans toutes les catégories et dans plusieurs disciplines (BMX, VTT, cyclo-cross, route), la jeune femme de 22 ans rêve désormais d’une sélection pour les Jeux Olympiques, en gardant en tête l’échéance de Paris 2024.
L’année 2020 aura été particulière pour Juliette Labous, mais elle est tout de même réussie. Avec notamment un titre de championne de France du contre-la-montre et une excellente sixième place sur le même exercice aux championnats d’Europe à Plouay (Bretagne), Juliette Labous a su tirer son épingle du jeu lors d’une année plus que délicate. « C’est vrai que c’était une saison particulière. Mais tout a bien commencé en Australie où j’ai terminé onzième de la Cadel Evans. C’était vraiment un bon début. Ensuite, il y a eu le coronavirus… C’était quand même une bonne épreuve mentale, qui s’est plutôt bien passée pour moi. Après, j’ai effectué plusieurs stages, dans un premier temps avec l’équipe de France et ensuite avec mon équipe. J’ai donc été rapidement prête pour les premières courses. Cela s’est vu avec mon titre de championne de France du contre-la-montre qui a été, je pense, le point phare de ma saison avec ma sixième place aux championnats d’Europe. J’ai ensuite eu une période...
Pour lire la suite :
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE