Cyclisme : Les Français discrets sur l’Étoile de Bessèges

C’est le Belge Tim Wellens qui a remporté la 51e édition de l’Étoile de Bessèges. Le coureur de l’équipe Lotto Soudal a laissé son adversaire direct 53 secondes derrière lui au classement général. Côté français, c’est Clément Carisey qui réalise le meilleur résultat avec une neuvième place.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Français. A l’issue de la première étape, c’est Christophe
Laporte qui termine en tête. Le coureur Cofidis devance sur le fil Nacer Bouhanni, il devient alors le premier leader de l’épreuve gardoise. Christophe Laporte garde la tête froide, interrogé après la course le coureur calme le jeu : « On va essayer de continuer dans la lancée, on va faire au jour le jour, on va faire du mieux possible, on verra où cela nous mène. Le but ce serait de prendre le plus de bonus
possible au niveau des chronos car il y a quand même des gros rouleurs comparés à d’habitude. Donc
voilà on va faire notre maximum. »
Lors de la deuxième étape, c’est le Français Pierre Barbier qui se fait devancer au sprint par le Belge Timothy Dupont. Cette deuxième étape disputée sur 153,8 kilomètres entre Saint-Géniès-de-Malgoirès et La Calmette a été riche en rebondissements. Avec deux grosses chutes survenues dans les 5 derniers kilomètres ayant mis hors de course la plupart des sprinteurs engagés, ce sont donc des invités surprises qui se retrouvent sur le podium. Pierre Barbier, membre de la Team Delko, réalise une très bonne performance qui lui permet de se hisser à la quatrième place au classement général. Christophe Laporte conserve alors le maillot corail de leader.

 

 

C’est à partir de la troisième étape que les performances françaises se gâtent. Le podium se dessine, c’est Tim Wellens qui remporte l’étape de 156,9 kilomètres. Cyril Barthe, premier français, ne finit qu’à la sixième place. A l’issue de cette journée, Christophe Laporte perd la première place du classement général au profit du Belge Tim Wellens. Le Français dégringole à la 16e place du classement général. Les deux dernières étapes vont façonner le classement final. C’est d’ailleurs dans celles-ci que les favoris vont se montrer, eux qui étaient en embuscade depuis le début. C’est le boulet de canon italien Filippo Ganna qui arrache la victoire lors de la 4e étape, lui qui est suivi de près par Christophe Laporte 17 secondes derrière. Tout se décante lors de la 5e étape. Il y a eu match lors de ce contre-la-montre. Si Filippo Ganna s’est imposé en 15 minutes tout rond au sommet de l’Ermitage à Alès, l’italien a dû batailler jusqu’au bout, la faute à Benjamin Thomas, en grande forme en ce début de saison. Tim Wellens fini 4e, ce qui lui vaut de garder la première place au classement général. Un seul français dans le top 10 avec un Clément Carisey qui émerge à la neuvième place : peu mieux faire pour les Tricolores après cette première course à étapes de la saison.

Arthur Glory
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE