Cyclisme : Le Tour du Poitou-Charentes épargné par le Covid-19

Initialement prévu le 25 août, le grand départ du Tour du Poitou-Charentes se fera finalement ce jeudi 27 août à Montmoreau. Les coureurs vont s’élancer pour plus de 670 kilomètres à travers la Nouvelle-Aquitaine.

Pour cette 34ème édition du Tour du Poitou-Charentes en Nouvelle Aquitaine, cinq étapes sont au programme et plus de 670 kilomètres sont à parcourir. Le vainqueur succèdera au Français de la formation Cofidis, Christophe Laporte. Ce jeudi, 21 équipes et 147 coureurs seront au départ de Montmoreau. Assurément, c’est un bien meilleur bilan que l’édition précédente puisque le Tour du Poitou-Charentes n’avait reçu que 16 formations, au grand désarroi de son président, Alain Clouet. C’est un bilan plutôt surprenant compte tenu du calendrier. En effet, le report du Tour de France 2020 causé par la pandémie de Covid-19 aurait pu gâcher la fête. Cependant, les formations ont tout de même répondu à l’appel et ont aligné au départ certains cadors. Parmi eux, deux tricolores se distinguent grâce à leur nouvelle tunique. Arnaud démarre, récent champion de France sur route et Rémi Cavagna, champion de France du contre-la-montre. Ils sont engagés sur cette édition 2020 et auront leurs cartes à jouer sur un parcours souvent à leur avantage.

 

 

Cette édition 2020 aura une saveur particulière pour les organisateurs. Effectivement, le Tour du Poitou-Charentes est le grand gagnant de cette crise sanitaire. Suite à la pandémie, plusieurs étapes de la coupe de France de cyclisme ont été annulées. C’est donc à la demande de la ligue nationale de cyclisme que la course va accueillir pour la première fois de son histoire une manche de cette fameuse coupe FDJ. Un contre-la-montre de 22,5 kilomètres entre Chasseneuil-du-Poitou et Jaunay-Marigny. Le chrono aura lieu samedi 29 août et offrira aux coureurs un circuit plat. L’occasion pour les spécialistes de briller. Un choix dont le président de la course, Alain Clouet ne va pas s’en plaindre. « La décision de l’UCI (union cycliste internationale) d’autoriser la reprise des épreuves internationales à partir du 1er août devrait nous permettre d’être assez épargné suite à la pandémie de coronavirus ».

Mattéo Rolet
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE