Cyclisme : Le Tour de l’Ain pour une nouvelle édition moins flamboyante

L’année dernière l’épreuve aindinoise avait accueilli un plateau exceptionnel, mais cette année, le calendrier ne permet pas d’avoir une start list aussi impressionnante. Peu importe, 8 équipes du World Tour seront tout de même présentes sur les routes de l’Ain.

 

Forcément le plateau ne sera pas celui de 2020, où pour rappel, la Jumbo-Visma s’était présentée en ordre de marche pour son leader Primoz Roglic, qui l’avait emporté au général. A ses trousses, Ineos Grenadiers et Egan Bernal, deuxième. Un autre Colombien et pas des moindres, Nairo Quintana, était aussi de la partie. Cette fois la compétition qui se déroulera fin juillet ne devrait pas recevoir les honneurs des meilleurs coureurs du Tour de France. Pour connaitre la liste exacte, il faudra attendre la deuxième journée de repos de la Grande Boucle, le 12 juillet.

NISSAN QUASHQAI

La star de cette édition pourrait être un certain Romain Bardet, forfait pour les Jeux olympiques. Son équipe DSM sera de la partie et lui aussi puisqu’il prépare activement la Vuelta. En revanche, même s’il poursuit sa rééducation, Thibault Pinot ne devrait pas s’aligner sur cette épreuve qu’il connait pourtant très bien. Avec trois étapes dont la dernière qui s’annonce certainement comme le juge de paix de ce Tour avec l’ascension des Monthières et l’arrivée à Lelex Monts Jura, la compétition promet tout de même d’être disputée malgré l’absence des stars du peloton.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE