Cyclisme : la Bretagne Classic Ouest France plaît toujours

La Bretagne Classic Ouest France, anciennement le Grand Prix de Plouay, a vu passer des grands noms du cyclisme et a connu bien des transformations. Retour sur son passé et focus sur son présent.

On ne compte plus les éditions de la Bretagne Classic Ouest France, plus connue sous le nom du Grand Prix de Plouay. La prochaine aura lieu le 1er septembre, mais c’est depuis plus de 100 ans que cette épreuve cycliste anime les routes du Morbihan et même de la Bretagne entière, réunissant un beau plateau et un public de connaisseurs. « C’est une épreuve bien ancrée dans le territoire », confirme Jean-Yves Tranvaux, président du Comité des fêtes de Plouay, entité organisatrice de l’événement.

Un plateau qui s’étoffe

Créée au début des années 1900, la petite course régionale a quitté le monde amateur pour devenir le Grand Prix International de la ville de Plouay en 1931, grâce au médecin du Tour de France. Déjà à l’époque, le Comité des fêtes prenait l’organisation en charge. La boucle de 40 à 50 km a gagné en kilomètres et en notoriété. Dans les années 60, les tricolores venaient “se tirer la bourre” pour gagner leur sélection en équipe de France avant les Championnats du monde. Les étrangers arrivaient dans le Morbihan facilement. « Des vols charters directs amenaient les coureurs sur place au départ d’Anvers pour les coureurs belges et néerlandais, et depuis Milan pour les Italiens », raconte Jean-Yves Tranvaux. Le plateau s’est étoffé, la qualité du spectacle a augmenté et les médias ont pris rendez-vous.

Entrée au World Tour

En 2005, le Grand Prix Ouest France, appelé ainsi depuis 1989, arrive dans le Pro Tour. Le dernier tournant majeur intervient en 2016. Le Grand Prix Ouest France change de format pour devenir une course en ligne et prendre le statut de classique du World Tour à la demande de l’UCI et de la télévision. « La Bretagne Classic a eu toujours une bonne réputation. Dans la région, nous avons un énorme public », assure l’organisateur. « Les coureurs apprécient cette course. L’épreuve a l’un des plus beaux plateaux des classiques. De grands noms ont couru à Plouay : Alberto Contador, Bradley Wiggins et pas uniquement des vainqueurs des Tours de France. On retrouve beaucoup de cyclistes qui aiment les courses d’un jour comme Vincenzo Nibali. Nous n’avons rien à envier aux autres. »

Quatre jours autour du cyclisme

Les coureurs s’engageront dans la Bretagne Classic 2019 le 1er septembre dans le Morbihan et un peu dans le Finistère, mais les festivités autour du cyclisme débuteront bien dès le 29 août pour les 4 jours CIC Bretagne de Plouay. Après le Challenge BMX le jeudi et le Cyclo Morbihan le vendredi, le Grand Prix de Plouay-Lorient Agglo Trophée WNT réservé aux féminines, le Grand Prix Plouay juniors et l’Ouest vintage auront lieu samedi. « Nous profitons de l’évènement et de la présence des médias pour montrer tout types de cyclisme », souligne Jean-Yves Tranvaux. Et de donner la possibilité aux spectateurs d’approcher des professionnels. « La Bretagne Classic est l’une des épreuves où les champions sont facilement abordables avant le départ. » Depuis 3 ans, le format course en ligne a apporté un nouvel intérêt à l’épreuve. « C’est 100 km de bagarre, ce qui est rare. Je pense qu’on aura à nouveau une belle course cette année », prédit l’organisateur.

Par Leslie Mucret

 

Crédit photo : Laure SEBILLE
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE