Cyclisme : Juliette Labous en route pour Tokyo

Paul Brousse, sélectionneur national de l’équipe de France féminine de cyclisme s’était donné jusqu’à la mi-mai pour prendre sa décision. La France n’a le droit qu’à un unique ticket pour Tokyo 2021, et c’est à Juliette Labous qu’il retient.

Sélectionnée pour la course en ligne et l’épreuve chronométrée, la participation de Juliette Labous aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021, prévus du 24 juillet au 8 août prochains, a été validée par le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français). Habituée de l’équipe de France depuis les juniors, cette dernière dispose de toutes les qualités pour briller sur les deux épreuves du programme olympique. Paul Brousse a finalement opté pour Juliette Labous, qui était en concurrence avec Audrey Cordon-Ragot et Évita Muzic pour ce ticket olympique.

Depuis quelques années, cette dernière voit son travail payer et son nom inscrit en tête d’affiche. Après sa première médaille de bronze lors des championnats du monde de contre-la-montre Juniors de 2016, Juliette Labous ne s’est pas arrêtée là. En 2018, elle arrive 7ème au tour de Yorkshire féminin et 2ème au championnat de France contre-la-montre (CLM) dames. En 2019, c’est à la 3ème place qu’elle termine au tour de Bretagne féminin. L’année dernière, elle a été double championne de France contre-la-montre (CLM) dans la course femme et femmes espoirs. Alors, à 22 ans à peine, Tokyo 2021, « c’est un accomplissement, depuis petite j’en ai toujours rêvé. » Après s’être classée à la sixième place le mois dernier lors de la Flèche Wallonne, Tokyo 2021 est devenu son objectif numéro 1. Pour autant, sa sélection pour les Jeux n’est pas totalement une surprise : « depuis le début de l’année, on avait préparé cette éventualité avec mon entraîneur, avec une option A pour une participation aux Jeux Olympiques et une option B dans les Jeux. » Ainsi, tout en suivant son plan A, sa préparation reste inchangée et ses ambitions sont d’autant plus assumées : « l’objectif sera d’aller chercher une médaille. Je ne sais pas si c’est réellement réalisable mais je donnerai tout. » Pour suivre les performances de la Franc-comtoise lors de ses premiers Jeux, le rendez-vous est fixé le dimanche 25 juillet pour la course en ligne et le mercredi 28 pour le contre-la-montre.

Lorraine Biava
Crédit photos : Sirotti / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE