Cyclisme : Aurélien Paret-Peintre se révèle

Après le départ du leader Romain Bardet, l’équipe AG2R Citroën cherchait des coureurs avec des ambitions. Profil trouvé avec Aurélien Paret-Peintre.

Aurélien Paret-Peintre ne veut pas faire de la figuration. Le jeune coureur de 25 ans à un tempérament de guerrier, et cela se remarque. Membre de l’équipe professionnelle d’AG2R Citroën Team (anciennement AG2R La Mondiale) depuis la saison 2019, Aurélien Paret-Peintre a les crocs. Avec le départ de Romain Bardet vers d’autres horizons, l’équipe de Vincent Lavenu se cherche un nouveau leader. Sur Paris-Nice, premier gros rendez-vous de la saison, l’objectif a été atteint. Aurélien Paret-Peintre s’offre un top 10 sur la course au soleil et montre qu’il a le potentiel pour suivre les meilleurs lorsque la route s’élève. Deuxième tricolore derrière Guillaume Martin, le Haut-savoyard fait très bonne figure en devançant au général des cadors comme Primoz Roglic, Warren Barguil ou encore Pierre Latour.
 
Bien protégé en début de semaine sur les étapes de plat, le Français a ensuite fait le boulot en solitaire sur le contre-la-montre du mardi. Plutôt à l’aise dans l’exercice, ce dernier a bien limité la casse en se classant 52e, à seulement 50 secondes du Suisse Bissegger, vainqueur du chrono. Comparativement, David Gaudu termine à la 55e position, Warren Barguil finit 90e et Guillaume Martin passe la ligne à la 92e place. De plus, le coureur de 25 ans est aussi à l’aise lorsque la route s’élève. Ce dernier termine 11e de l’étape vallonnée du lendemain, à 16 secondes seulement de Primoz Roglic, vainqueur dans les monts du Beaujolais. Même au sprint, Aurélien Paret-Peintre a des qualités à faire valoir. Ce n’est pas un coureur avec une grande pointe de vitesse, mais sur une arrivée groupée, il sait bien se placer. Vendredi dernier, ce dernier s’est classé cinquième de l’étape, juste derrière des spécialistes comme Christophe Laporte ou Michael Matthews.

 

 

Désormais, Aurélien Paret-Peintre ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le jeune coureur l’a prouvé dimanche, il en veut toujours plus. En effet, sur la dernière étape de Paris-Nice, malgré un profil sans difficultés majeures, le Français a annoncé au départ qu’il voulait attaquer pour grappiller des places au général. En vain… Mais cela montre le caractère du coureur.
 
Après une 16e place sur le Giro et sa 9e place sur Paris-Nice, le nouveau talent d’AG2R rêve de la Grande Boucle. Cela pourrait arriver cette saison. Si le Haut-savoyard continue de performer et d’être en forme physiquement, il sera un client pour faire partie de l’aventure du Tour de France 2021. Qui sait ? À 25 ans, Aurélien Paret-Peintre pourrait même devenir le nouveau leader d’AG2R, en incarnant le renouveau de l’équipe après le départ de sa star Romain Bardet.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE