Critérium du Dauphiné 2018 : Le résumé de la 4ème étape

Julian Alaphilippe a remporté la quatrième étape de ce Critérium du Dauphiné 2018. Pour cette première étape montagneuse, il s’est imposé au sprint devant Dan Martin, Geraint Thomas et Romain Bardet. Michal Kwiatkowski a perdu son maillot de leader au profit de son coéquipier Gianni Moscon.

 

Ils étaient 144 coureurs au départ de cette quatrième étape, qui ralliait Chazey-sur-Ain à Lans-en-Vercors, après les forfaits de Manuele Mori (Emirates), Floris de Tier (Lotto-Jumbo), Roy Curvers (Sunweb), Johannes Fröhlinger (Sunweb). Le profil du jour incitait de nombreux attaquants à passer à l’action, mais le peloton réagissait systématiquement. Après une première heure de course ultra-rapide (52,1 km), aucune échappée ne parvenait à se détacher. Au km 56, un groupe de 33 coureurs se formait en deux temps, mais la présence de Kwiatkowski, Soler, Zakarin, Buchmann et Yates, obligeait les coéquipiers de Romain Bardet à réagir pour combler le retard. Chose faite au km 62, où le peloton était à nouveau regroupé.

Huit coureurs en tête

Au km 77, un quatuor se détachait avec Dario Cataldo (Astana), Lukas Pöstelberger (Bora-Hansgrohe), Jens Keukeleire (Lotto-Soudal) et Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), rejoints dans un premier temps par Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) et Arnaud Courteille (Vital Concept). C’est ensuite au km 82 que Simon Clarke (Education First) et Bryan Coquard (Vital Concept) étoffaient ce groupe. A huit, ils obtenaient un avantage maximal de 5m10s au km 117, alors que la poursuite s’organisait sous l’impulsion des formations Sky et AG2R La Mondiale.

Cataldo en tête au col du Mont Noir

L’ascension menant au col du Mont Noir déclenchait une première sélection, d’abord par l’arrière avec Bryan Coquard, puis à l’avant avec l’accélération d’Eiking, qui tentait sa chance en solo à 11 km du sommet. Le Norvégien semblait bien parti mais la contre-attaque de Dario Cataldo le déposait dépose à 5 km du col du Mont Noir. L’Italien basculait seul en tête, avec 1m25s d’avance sur anciens compagnons d’échappée à 37,5 kilomètres de l’arrivée.

Julian Alaphilippe s’impose en patron

A 15 kilomètres de l’arrivée, le peloton comptait 2m30s de retard sur Dario Cataldo. A 12 km, Nicolas Edet sortait du peloton pour essayer de revenir sur Cataldo, mais accusait un retard de 1m25s en abordant la montée de Lans-en-Vercors. Le peloton haussait alors le rythme dans cette dernière ascension du jour, voyant ainsi la marge de l’Italien se réduire comme peau de chagrin dans le dernier kilomètre. Les contre-attaques étaient alors lancées, d’abord par Guillaume Martin, puis surtout par Dan Martin qui emmenait un groupe de costauds. Cataldo, repris à 300 mètres de la ligne, laissait alors Julian Alaphilippe s’exprimer par une accélération imparable. Il s’impose devant Dan Martin, Geraint Thomas et Romain Bardet. Le maillot jaune et bleu Michal Kwiatkowski, lâché, terminait l’étape à 17s du vainqueur, laissant son jeune coéquipier Gianni Moscon prendre sa place en tête du général.

> Le dernier kilomètre de l’étape

Le Top 10 de cette quatrième étape :

1. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors)
2. Dan Martin (UAE – Tema Emirates) : +0:00
3. Geraint Thomas (Team Sky) : +0:00
4. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) : +0:00
5. Pierre Latour (AG2R La Mondiale) : +0:05
6. Adam Yates (Michelton-Scott) : +0:05
7. Emmanuel Buchmann (Bora – Hansgrohe) : +0:05
8. Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert) : +0:08
9. Gianni Moscon (Team Sky) : +0:08
10. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) : +0:08

Le classement général à l’issue de cette quatrième étape :

1. Gianni Moscon (Team Sky)
2. Michal Kwiatkowski (Team Sky) : +0:06
3. Geraint Thomas (Team Sky) : +0:06
4. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) : +0:48
5. Damiano Caruso (BMC Racing Team) : +0:49
6. Bob Jungels (Quick-Step Floors) : +1:05
7. Adam Yates (Michelton-Scott) : +1:11
8. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) : +1:13
9. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) : +1:41
10. Marc Soler (Movistar Team) : +1:48

La rédaction
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE