Ligue Européenne 2018 : Les Bleues battues par la Finlande

Après sa défaite de mercredi contre la Hongrie, l’équipe de France a mieux résisté face à la Finlande mais s’est tout de même inclinée en 4 sets (14-25, 25-18, 14-25, 22-25).

 
Le difficile apprentissage se poursuit pour les jeunes joueuses de l’équipe de France féminine. Trois jours après une défaite à domicile contre la Hongrie (0-3), les Bleues espéraient obtenir leur premier succès dans la poule B de la Ligue Européenne face à la Finlande. Elles n’y sont pas parvenues, malgré quelques belles séquences qui ont rappelé que les Françaises avaient les armes pour gêner les Scandinaves. Après la défaite face aux Hongroises, Félix André avait pointé du doigt les trop nombreuses fautes directes. Hier soir, les Bleues ont encore pêché par imprécision, notamment dans le premier set, où elles ont commis deux fois plus d’erreurs que les joueuses de Tapio Kangasnemi (10 contre 5). Combatives et opportunistes, les Finlandaises ont su profiter des erreurs adverses pour creuser l’écart et remporter la manche largement (14-25).

Une cinquième de rang

Piquées au vif, les Bleues réagissent brillament dans la deuxième manche, entamée sur un 9-1. Les Finlandaises, dépassées par l’envie et le culot de leurs adversaires, ne reviendront pas dans ce set (25-18). Le début du troisième set est très serré jusqu’à 7-7. Les Bleues connaissent alors un trou d’air et encaissent un 9-1 qui propulse les Finlandaises vers le gain de la manche (14-25). Dans le quatrième set, Alexandra Dascalu (15 points sur l’ensemble du match) et Héléna Cazaute (14 points) sonnent la révolte. La France fait la course en tête, jusqu’à mener 19-16. Mais le manque d’expérience et d’automatismes se fait une nouvelle fois sentir, et les Finlandaises serrent le jeu pour finir sur un 9-3, synonyme de victoire (22-25 dans le quatrième set). Trop irrégulières, les Bleues auront une nouvelle occasion de décrocher leur premier succès de la saison mercredi contre la Croatie.

La réaction de Félix André :

“C’est mieux même si je suis convaincu qu’on aurait pu prendre ce quatrième set. Ça finit sur trop d’erreurs individuelles, on est encore trop jeunes et tendres. C’est dur de gérer le money time dans ces conditions. On a stabilisé un peu le 6 de départ en faisant moins tourner, on jouait la gagne, mais il nous reste encore un match à domicile pour le faire”.

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE