Ligue des Nations 2018 : La France chute en finale

Opposés à des Russes surpuissants, les Français n’ont jamais trouvé le grain de sable pour enrayer le mécanisme adverse. Malgré la défaite 3 sets à 0 (25-22, 25-20, 25-23), les Bleus peuvent être fiers de leur tournoi…

 

« Franchement, c’était dur, parce qu’on n’a pas eu l’impression de forcément faire un non-match, mais on était tout le temps un cran derrière », estime Benjamin Toniutti, capitaine et passeur de l’ équipe de France. Comment lui donner tort face à la qualité de service impressionnante des Russes hier soir. Le stade Pierre-Mauroy et ses 10 164 spectateurs ont pu constater les aces répétés de Maxim Mikhaylov (MVP du Tournoi, 3 aces en finale) et Egor Kliuka qui, sur son premier service, claque un ace à 126 km/h. Des Russes surpuissants, qui n’ont jamais réellement souffert dans ce match.

De très beaux dauphins…

À chaque début de set, ils sont plus tranchants, plus performants sur les attaques, ce qui leur permet de prendre un matelas dès le début, 11-19 dans le premier set, 7-15 dans le second. Si les Français parviennent à chaque fois à recoller au score, le sang-froid des Russes en fin de set fait la différence. Même lorsque les Bleus mènent dans le troisième set, les coéquipiers de Maxim Mikhaylov reviennent au score dans le money-time, et remportent le match sur leur première tentative. Cette équipe russe était trop forte dimanche, cinq ans après sa dernière victoire en Ligue Mondiale, et remporte cette première édition de la Ligue des Nations. Les Bleus font de très beaux dauphins, eux qui terminent médaillés pour la quatrième année consécutive après l’or en Ligue Mondiale en 2015 et 2017, et le bronze en 2016. Les Bleus auront sûrement leur revanche dans quelques mois lors des championnats du monde, qui se dérouleront du 10 au 28 septembre prochain en Italie et en Bulgarie.

Laurent Tillie – Sélectionneur des Bleus :

« Pour le moment, cette médaille d’argent est amère, parce qu’on voulait bien faire, c’était merveilleux de voir ce public, on voulait regagner cette médaille d’or qu’on a gagné deux fois. Certes, on aurait signé de suite pour arriver là, mais on pensait faire mieux. On aurait peut-être pu rester dans le match si on n’avait pas fait quelques petites fautes, mais ils sont plus forts, ils nous ont étouffés et ont joué à un niveau extraordinaire ».

Justin Teste
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE