Euro Futsal 2018 : L’Italie tenue en échec

Dans un match décisif pour une qualification en quarts de finale, l’Italie et la Serbie se sont séparées sur un score de parité (1-1). L’Italie peut toujours envisager une qualification, la Serbie quant à elle, n’a plus son destin entre les mains…

 

Les Italiens, pourtant donnés favoris sur le papier et grande nation du futsal européen, n’ont pu prendre la mesure des Serbes en première mi-temps. Ce sont même ces derniers qui se sont montrés les plus dangereux, trouvant la transversale sur une lourde frappe de Kocić déviée par le portier italien (12è). Tout restait donc à faire pour les deux équipes un deuxième mi-temps…

Les Italiens, sans doute agacés par la solidité défensive des Serbes et leur gardien infranchissable, ont multiplié les fautes (5 cartons jaunes). Et c’est sur un jet à 10 mètres, suite au 5è carton jaune reçu par les italiens, que les Serbes ont trouvé la faille par l’intermédiaire de Tomić (30è). Mais, sans doute galvanisée par cette ouverture du score contre le cours du jeu, l’Italie est parvenue à revenir au score 2 minutes plus tard, grâce à De Luca (32è). Dans une fin de rencontre sous tension et sans véritables occasions franches, Italiens et Serbes ne parviendront pas à faire la décision, se séparant finalement sur le score de 1-1. Une grosse déception pour l’Italie, largement dominatrice dans ce match. Elle devra s’imposer face à la Slovénie pour passer en quarts de finale, une victoire qui permettrait également à ses adversaires de se qualifier…

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE