Euro 2018 de rugby à XIII : la France bat l’Irlande 24-10

La France s’est imposée 24-10 contre l’Irlande lors de son deuxième match de l’Euro 2018. Après une première mi-temps de haute-volée, les Bleus ont baissé de pied, mais se sont accrochés.

 

En remportant sa deuxième victoire pour l’Euro 2018, face à l’Irlande 10-24 chez elle à Dublin, la France a acquis sa qualification pour la Coupe du monde 2021. La victoire s’est dessinée rapidement. Premier danger, et déjà un essai : Da Costa et Albert mettent Goudemand sur orbite, celui-ci est pris à un mètre du but, et dans la foulée le même Da Costa gicle au ras. Deuxième danger, et deuxième essai : longue passe pour Marcon, qui inscrit les Wolfhounds à son tableau de chasse. Pareille entame ne risquait donc pas de mettre les Bleus en danger, d’autant plus qu’à la demi-heure de jeu, Fages, gri-gri à l’appui, s’échappait royalement, prolongeant habilement au pied pour Ader, lequel se jouait de son vis à vis pour un essai de 70 mètres. 0-18 à la mi-temps.

Un retour plus compliqué

Mais, les Irlandais n’abdiquent pas et la seconde mi-temps n’est pas du même niveau de la part des tricolores. Cinq minutes après la reprise, un petit coup de pied de Finn tombe dans les bras d’Ethan Ryan. Ce dernier manque d’un rien de récidiver, mais la bravoure et les ficelles de Liam Finn ne suffisent pas à ébranler la résistance des coéquipiers de Jason Baitieri. La France maintienne ainsi la pression défensive, et Scott Grix l’apprend à ses dépens. Mieux, Da Costa élimine deux Verts pour desserrer l’étreinte et porter le score à 24-4. Finn et Grix offrent sur la fin un essai de consolation à McNally, mais en répondant sans discussion au défi physique de leurs rivaux, et en montrant suffisamment les dents en attaque, les Bleus ont atteint leur but sans crainte exagérée. “Etre dans la difficulté permet de grandir”, estime Aurélien Cologni (photo), le sélectionneur dans un vestiaire bleu joyeux. “Les gars se sont accrochés jusqu’au bout, avec un gros cœur, il y aura d’autres matchs frustrants, d’ici la Coupe du monde, et au moins on est en train de construire quelque chose.”

La feuille de match

IRLANDE – FRANCE 10-24 (Mi-temps 0-18)
Arbitre : M. Mikalaukas (Angleterre)
Irlande : 2 essais E. Ryan (45), McNally (76), 1 T Finn (76).
France : 4 essais Da Costa (7, 70), Marcon (11), Ader (30), 3 T (7, 30, 70) et 1 pénalité (18) Gigot.
Irlande : Sc. Grix – O’Keefe, J. Bentley, Higginson, E. Ryan, (o) McNally, (m) Finn (cap) – Byrne, O’Donnell, G. King – Hope, McCarthy – Bienek. Sont entrés en jeu P. Ryan, Michael, Gill, Ward.
France : Gigot – Marcon, Ader, H. Miloudi, Escaré – (o) Lu. Albert, (m) Fages – Navarrete, A. Da Costa, Baitieri (cap) – Jullien, Curran – Goudemand. Sont entrés Belmas, Margalet, Canet, Barthau.

Leslie Mucret
Crédit photo : Alexandre Dimou/Icon Sport)
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE