La Caisse d’Epargne Côte d’Azur à fond dans le sport

Sponsor des Sharks d’Antibes et du marathon Nice-Cannes ou encore mécène de la No Finish Nice, La Caisse d’Epargne Côte d’Azur est très impliquée dans le sport. Elle soutient également deux sportifs locaux dans leur carrière.

 

La Caisse d’Epargne est un partenaire national des Fédérations françaises de handball et de basket et accompagne le sport au niveau local via ses agences implantées dans les territoires. La Caisse d’Epargne Côte d’Azur est pleinement engagée dans le tissu sportif local. « Nous faisons du sponsoring avec le club de basket des Sharks d’Antibes, le Stade Niçois rugby et les volleyeuses du RC Cannes par exemple », énumère François Codet, président du directoire de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur. La structure apporte un mécénat classique à la course caritative No Finish Nice, qui s’engage pour améliorer la condition des enfants dans le monde.

 

Un CIP pour Frédéric Dagée

La Caisse d’Epargne Côte d’Azur a déjà accompagné des sportifs locaux dans leur carrière, dont le nageur Clément Lefert et la gardienne de handball Cléopatre Darleux. Aujourd’hui, elle soutient la nageuse Carla Rapicano et l’athlète Frédéric Dagée. « Nous accompagnons ce dernier sur un double sujet : comment vivre en étant lanceur de poids, un sport peu médiatisé, et quoi faire à la fin de la carrière », explique François Codet. « Nous lui avons proposé un Contrat d’insertion professionnelle à l’agence Caisse d’Epargne de Saint-Raphaël qui lui permet de se former dans un métier. Il a des horaires aménagés pour continuer ses entraînements et pour enchaîner les stages. Nous voulons lui donner de la sérénité pour préparer l’avenir. Notre partenariat n’est pas soumis aux résultats. » Carla Rapicano, nageuse atteinte de trisomie qui participera aux Global Games INAS à Brisbane (Australie) du 12 au 19 octobre, reçoit quant à elle un soutien financier pour ses déplacements et l’achat de matériel. « Dans le cadre du partenariat national de la Caisse d’Épargne avec Paris 2024, cela a du sens d’accompagner les athlètes locaux vers la meilleure préparation », affirme le président du directoire. « Accompagner des projets de vie, c’est ce que font les banquiers. »

 

Un plus pour les collaborateurs

S’impliquer dans le sport a également un effet positif sur la structure. « C’est fédérateur pour l’entreprise », se réjouit François Codet. « Les collaborateurs s’intéressent au lancer de poids et, sur les 1 600 personnes de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, 300 s’entraînent pour participer, entièrement ou en relais, au prochain marathon Nice-Cannes que l’on sponsorise également. » De plus, une salle de sport a été aménagée au siège de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur. Cette politique est un plus pour les collaborateurs et le sport local. « L’utilité d’être parrain de Paris 2024 est de faire vivre le sport sur les territoires et de se positionner sur des sujets d’intégration et de société », détaille le président. « Le volley féminin, avec le RC Cannes, est un vrai sujet de société et le marathon Nice-Cannes est un grand événement populaire qui peut inciter le grand public à reprendre l’activité physique. Si on peut aider, on ne va pas s’en priver. »

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE