09/28/2020

Les informations sur le sport santé regroupées sur EsPass

La plateforme EsPASS, le site de référence du sport santé en Bourgogne-France-Comté, s’adresse aux patients, au grand public comme aux médecins. Marie-Lise Thiollet, chef de projet du Réseau sport santé BFC, explique les enjeux.

 
Quel est le but de la plateforme EsPASS ?

Il s’agit d’un site internet mis en place pour donner une visibilité au réseau sport santé de Bourgogne-Franche-Comté, en lien avec le dispositif Parcours d’accompagnement sportif pour la santé (PASS) de la Région, qui permet aux médecins de prescrire une activité physique et sportive, et financé par l’Agence régionale de la santé (ARS). La plateforme est un centre de ressources pour les médecins, les éducateurs, les diplômés APA (activités sportives adaptées), mais aussi un endroit où les patients et le grand public pourront avoir un maximum d’informations sur le sport santé du territoire grâce à une cartographie. Le but est de permettre aux patients de trouver les clubs à côté de chez eux qui proposent des services de qualité sans faire de grosses démarches. Des acteurs du territoire de la Bourgogne-Franche-Comté, des éducateurs sportifs, des diplômés APA et des médecins traitants témoignent sur le site internet afin de montrer l’intérêt du sport santé.
 
Que montre cette cartographie ?

Elle présente les clubs qui ont une offre à visée thérapeutique pour des patients à qui du sport a été prescrit sur ordonnance. Ces associations sportives doivent répondre aux critères du dispositif PASS, comme limiter ses groupes à dix personnes. On leur fait donc signer une convention pour garantir leur démarche qualité. Les clubs qui ont fait la demande et sont reconnus dans le dispositif PASS, se font plus connaître que les autres et leurs membres peuvent bénéficier de formations continues.

 

 

Les associations avec des buts de sport santé sont-ils les clubs qui peuvent apparaître sur cette cartographie ?

Les clubs qui proposent des créneaux de loisirs dans un but de sport santé sont aussi recensés pour des personnes bien portantes qui ont envie de sortir de la sédentarité. Un agent jeunesse et sport va vérifier le contenu, mais les associations n’ont pas de cahier des charges à remplir.
 
Comment la plateforme encourage-t-elle les médecins à prescrire du sport sur ordonnance ?

Un médecin peut créer un compte pour accéder à des formations en ligne. Le contenu est sous forme de vidéos pour qu’il soit plus ludiques et faciliter l’accès aux informations pour ceux qui ont peu de temps pour se former. Il y a aussi des modules avec réponses à plusieurs questions. La plateforme devient une boîte à outils pour accompagner les médecins dans leurs prescriptions d’activités physiques.

 


 
Quel est le rôle du CROS Bourgogne-Franche-Comté dans la gestion de la plateforme EsPASS ?

Le CROS pilote le réseau sport santé aux côtés de l’ARS et la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Le CROS a la volonté d’être au service du mouvement sportif, de le rendre visible. Le grand public est accompagné, du cabinet médical vers le club sportif. La plateforme EsPASS est accessible par un lien visible sur le site internet du CROS.
 
La plateforme a-t-elle changé de vocation pendant le confinement ?

Nous y avons relayé les dernières actualités. Des éducateurs du dispositif PASS ont posté des séances vidéo et des conseils pour trouver une activité sport santé à faire chez soi pendant cette période.
 
Comment va évoluer la plateforme ?

Le site EsPASS est actif depuis fin février, début mars et nous souhaitons le perfectionner. Nous voulons ouvrir des espaces spécifiques pour d’autres professions, comme les kinésithérapeutes et les pharmaciens, celles qui ont un rôle à jouer dans le conseil de l’activité physique. Les utilisateurs peuvent faire remonter leurs remarques et leurs besoins, pour améliorer la plateforme.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : FF Sports pour Tous/Magali Delport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE