10/25/2020

Le Basket Lattes Montpellier est mobilisé pour Octobre Rose

Depuis quatre ans, le Basket Lattes Montpellier Association s’engage pour Octobre Rose et lutte contre le cancer du sein. Le club héraultais veut se mobiliser cette année, malgré la situation sanitaire. Rencontre avec la vice-présidente Marie Lautier.

 
Quelles actions vont être menées par le Basket Lattes Montpellier-Métropole association (BLMA) pour la campagne Octobre Rose qui sensibilise sur le cancer du sein ?

Si la situation le permet, on espère proposer la vente de parapluies roses au Palais des Sports de Lattes, lors du match du samedi 24 octobre (contre Nantes Rezé basket, ndlr). Nous voulons installer un stand où la Ligue contre le cancer pourra échanger avec le public. C’est la quatrième année que le BLMA organise vraiment quelque chose pour Octobre Rose. Avant les parapluies, nous avions vendu des nœuds roses il y a deux ans. Nous avons toujours remis la recette de ces ventes à la Ligue contre le cancer.
 
Vous avez également rendu l’opération visible sur vos réseaux sociaux. Pourquoi ?

En 2019, nous avions coloré notre logo en rose, cette année nous lui associons le ruban rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein. Je pense que les réseaux sociaux font beaucoup dans l’éclairage de cette campagne annuelle. Le BMLA s’associe également au clip de message de soutien à la lutte contre le cancer du sein tourné par la Ligue de basket féminine en lien avec son partenaire la Caisse d’Épargne. Aucune joueuse du BMLA apparaît car le tournage a eu lieu quand il y avait des cas de Covid-19 dans l’effectif.

 

 

Est-ce important qu’un club de basket professionnel féminin se mobilise pour cette cause ?

Je suis une fervente militante du dépistage. C’est important d’utiliser notre voix pour montrer qu’il est indispensable de se faire dépister pour prévenir le cancer du sein, même quand on est jeune et surtout si on a des facteurs à risque dans la famille.
 
Le BLMA mène-t-il d’autres actions sociétales ?

Toujours dans un contexte médical, mais qui ne concerne pas uniquement les femmes, les joueuses se sont rendues dans les services d’enfants malades du CHU de Montpellier. Au printemps dernier, nous avons organisé un match virtuel contre le Covid-19 et les dons obtenus par les places achetées ont été reversés au fonds Guilhem, créé par le CHU de Montpellier. Le BLMA s’est également impliqué dans la Semaine handisport, organisée par la Ville de Montpellier, lors d’un match de gala handibasket auquel plusieurs joueuses ont participé. Chaque année, nous mettons généralement en place d’autres actions solidaires, comme l’attribution d’invitations aux matchs à des maisons de quartier, une collecte de denrées lors d’un match pour redistribuer à la banque alimentaire et Noël Solidaire avec un don de peluches. Dans un autre registre, nos joueuses étrangères participent à des cours d’anglais du collège Camille-Claudel de Montpellier pour discuter avec les élèves de l’actualité de leur pays.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : BLMA
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE