Snowboard – Marion Haerty : « Le rêve continue »

Marion Haerty a remporté, samedi en Autriche, son quatrième titre de championne du monde. Par la même occasion, l’Iséroise de 29 ans est devenue la skieuse la plus titrée de l’histoire du Freeride World Tour.  

 

Que représente ce quatrième titre sur le Freeride World Tour ?

Il représente une forme d’achèvement. Plus jeune, je voulais devenir une fois championne du monde. Lorsque c’est arrivé pour la première fois en 2017, je voulais que le rêve se poursuive. Et avec ces quatre titres au total, le rêve continue puisque je deviens la première à remporter quatre Freeride World Tour consécutifs, hommes et femmes, en ski et en snowboard confondus.

 

Justement que cela signifie-t-il de marquer l’histoire de votre sport ?

C’est un énorme honneur de représenter mon sport ainsi. J’espère le faire avec des bonnes valeurs en trouvant les bons mots. Il est important pour moi de parler au nom de mon sport et de le mettre en valeur.

 

Quelles sont ces valeurs ?

On peut parler de respect. Le respect de la nature, des autres, de moi-même, de mon corps. Je promeus l’authenticité de mon sport qui n’est pas comme les autres. Le résultat se fait par un jugement et non pas un chrono. Et puis, il existe cet esprit de solidarité. En montagne, on fait équipe, on compte l’un sur l’autre.

 

En quoi la pratique d’autres sports vous aide dans votre sport ?

Je trouve que c’est complémentaire. Je teste mes limites physiques et mentales avec le parapente, l’escalade ou le surf. J’adore toucher à tout, cela me rend curieuse. C’est un équilibre qui fait, qu’une fois sur ma planche de snow, je ne me lasse pas. J’ai toujours cette étincelle que j’avais, enfant, lorsque je récupérais ma planche à la sortie de l’école.

Propos recueillis par Loïc Feltrin
Crédit photo : GEPA / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE