La marche nordique : une véritable activité sportive

Originaire de Scandinavie, la marche nordique connaît un succès grandissant en France depuis le début des années 2000. Interview de Philippe Boidé, responsable de cette discipline à la Fédération française d’athlétisme.

 

Qu’est-ce que la marche nordique ?
Il s’agit d’une activité de marche avec des bâtons. Le principe consiste à avancer assez vite en se propulsant grâce à des bâtons de marche nordique spécialisés, généralement en fibre de verre ou en carbone.

Quel est l’intérêt de cette discipline ?
Elle présente de nombreux avantages : une sollicitation de 80% des chaînes musculaires du corps, alors qu’en marchant, on utilise généralement peu le haut du corps ; l’appui et la propulsion via les bâtons entraînent également une dépense énergétique supérieure de 40% par rapport à la marche traditionnelle ; une limitation des chocs comparativement à la course à pied ; l’amélioration de l’endurance et des capacités respiratoires de 60 % par rapport à la marche classique ; le renforcement des os grâce aux vibrations des bâtons… Et contrairement à l’image parfois risible qui est véhiculée, la marche nordique est une vraie activité sportive puisqu’au bout de 10/15 minutes, vous transpirez vraiment !

S’agit-il surtout d’une activité pour les seniors ?
Il est vrai que sur nos 40 000 pratiquants licenciés, les deux-tiers ont autour de 60 ans. Mais comme l’activité est peu traumatisante, très accessible et idéale pour lutter contre la sédentarité et se remettre à pratiquer une activité physique régulière, on commence à attirer un public de jeunes adultes, autour de 30/40 ans.

Une journée nationale de la marche nordique

Depuis 2015, la Fédération française d’athlétisme (FFA) a lancé la « Journée nationale de la marche nordique », une opération grand public qui a pour but de faire découvrir gratuitement cette discipline en plein essor. Les 1 800 entraîneurs de marche nordique, les 115 coachs « athlé santé » et les 700 clubs de la FFA sont ainsi mobilisés pour cette journée. Au programme : initiations, échauffements et étirements collectifs, virées de 3 à 6 kilomètres, renforcement musculaire…

Par Aymeric Blanc
Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE