SPORTMAG.fr

Dakar 2019 : le résumé de la 2e étape

E. Vargiolu
Une remontée roulante vers le nord attendait les pilotes du Dakar 2019 pour la 2e spéciale, hier. Sébastien Loeb a su maintenir un rythme suffisant pour l’emporter en auto.

 
Hier, les pilotes du Dakar 2019 se sont élancés dans la deuxième épreuve et la deuxième plus longue spéciale du rallye, avec une alternance de zones dunaires, de pistes sablonneuses et de portions de plages. Une fois passées les difficultés des dunes d’Ica, les pilotes ont mis le cap sur l’Océan Pacifique et parcouru une centaine de kilomètres en bord de mer. Prudent la veille, Sébastien Loeb a fait rugir le lion de sa 3008 mardi. L’Alsacien n’a pas commis la moindre erreur pour résister jusqu’au bout au retour de la Mini de Nani Roma, chronométré à seulement 8 secondes sur la ligne d’arrivée. 4e, Giniel de Villiers a pris les commandes d’un classement général au sein duquel a sombré Stéphane Peterhansel après avoir perdu près de 20 minutes coincé dans une dune.

Joan Barreda toujours premier au général

Ces difficultés ont été surmontées par Chaleco Lopez pour sa deuxième étape seulement en SxS et qui lui permet de poursuivre son palmarès (3e en 2013 et 2014) entamé en moto, 5 ans après sa dernière apparition sur le Dakar. Un palmarès déjà bien étoffé pour Matthias Walkner qui a fait honneur à son rang de tenant du titre en venant coiffer au poteau Ricky Brabec pour 22 secondes après un joli duel entre les deux hommes tout au long de l’étape. 3e, Joan Barreda conserve les commandes du général. Et c’est également un doublé chez les camions avec la nouvelle victoire d’Eduard Nikolaev au volant de son Kamaz.

Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *