SPORTMAG.fr
En ce moment

AFRICA ECO RACE 2019 : première spéciale pas si tranquille

DR
La 11e édition de l’AFRICA ECO RACE a connu sa première spéciale, hier, déjà animée par des retards, des difficultés à se repérer, des abandons et des surprises.

Même si la première spéciale de l’AFRICA ECO RACE 2019, hier, de 90 km ne comportait pas spécialement de difficulté sur le plan technique, la majorité des pilotes moto ont copieusement « jardiné », c’est-à-dire qu’ils ont cherché leur route. Le seul à avoir parfaitement gérer la navigation est l’Italien Alessandro Botturi qui, au guidon de sa YAMAHA Officielle, a relégué Pal Anders Ullevalseter et sa KTM à plus de 6 minutes. Un écart plutôt conséquent sur 90 Km de spéciale mais qui ne devrait pas trop pénaliser le Norvégien, contrairement à Francisco Arredondo, lui aussi un des favoris de l’épreuve qui concède pour sa part plus de 30 minutes sur le vainqueur du jour. En revanche, bonne opération pour le Britannique Richard Kaye, qui signe le 3ème temps du jour au guidon de sa KTM.

Laure et Crespo contre toute attente en auto

Partis en tête de la catégorie Auto depuis Ameziane, village situé à 55 km de Nador, Dominique Housieaux  et Arnaud Debron n’ont pas été rattrapés sur la piste par leurs adversaires. L’auteur du meilleur temps du jour était Dominique Laure, parfaitement navigué par Christophe Crespo, sur un des sept OPTIMUS du Team MD RALLYE engagés cette année sur l’AFRICA ECO RACE. Il faut descendre à la 7ème place pour retrouver en Auto le premier véhicule 4×4 avec le FORD RAPTOR d’Alexey Titov et Andrey Rusov, premier de la catégorie T2 des véhicules proches de la série. En SSV, entrée en matière réussie pour Jean Hugues Moneyron et Thierry Berraz qui signent un superbe 12ème temps devant le POLARIS RZR du vétéran du rallye Jean-Claude Ruffier. En revanche, sale coup pour Philippe Pinchedez et François Beguin qui voient s’envoler toute chance de victoire en SSV après que leur CAN AM soit tombé dans un trou en prenant une coupe pour pouvoir doubler.

430 km aujourd’hui

Dans la catégorie Camion, au volant d’un tout nouvel IVECO, le Belge Igor Bouwens a survolé cette première spéciale en terminant à 11 secondes au scratch du vainqueur Dominique Laure. Belle performance aussi pour la pilote portugaise Elisabete Jacinto qui place son MAN en 2ème position dans la catégorie et se classe à la 4ème place au scratch. Tomas Tomecek, prudent en raison d’une navigation compliquée pour lui qui est seul dans le camion, complète le podium du jour. Aujourd’hui, l’étape de 430 km qui mènera les concurrents de la Momie à Agdal, comportera tous les types de terrain que l’on peut trouver au Maroc.

Classement de la 1ère étape : Nador / La Momie*

Auto / Camion :
1. Dominique Laure / Christophe Crespo n°211 (FRA) 00 :59 :46
2. Igor Bouwens / Frits Driesmans / Ulrich Boerboom n°405 (BEL) + 00 :00 :11
3. Dominique Houssieaux / Arnaud Debron n°200 (FRA) + 00 :00 :58

Moto :
1. Alessandro Botturi n°103 (ITA) 01 :04 :42
2. Pal Anders Ullevalseter n°100 (NOR) + 00 :06 :09
3. Richard Kaye n°141 (GBR) + 00 :10 :02

Retrouvez les classements
Leslie Mucret




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *