10/29/2020

Athlétisme : Alexandra Tavernier franchit un cap

Ce mercredi au meeting de Kladno (République Tchèque), Alexandra Tavernier a amélioré son record de France du lancer de marteau. Avec un jet à 75m24, la française dépasse enfin la barre symbolique des 75 mètres.

 
Alexandra Tavernier a obtenu son sixième titre national et un nouveau record de France en moins d’une semaine. De quoi rassurer l’athlète tricolore qui se plaignait d’une douleur à l’épaule après les championnats nationaux. La lanceuse de marteau est en forme olympique. Dès le début saison, cette dernière avait amélioré la meilleure marque nationale. Le 11 juillet à Lyon, la française avait réalisé un jet à 74m94. Une marque pulvérisée avec ces 75m24. « Je suis très très heureuse. Ça faisait un bon bout de temps que j’attendais et sur ce meeting, j’ai retrouvé l’esprit des grands championnats, sans autre pression que la compétition. Franchement, mon jet du record n’est pas bon, pas beau, très loin d’être parfait. Je ne fais cette perf que sur la tronche et la volonté parce que techniquement, il est très perfectible. Mais c’est d’autant plus motivant, car je sais que j’ai une très grosse marge, un très gros jet dans les jambes, sans doute à 76 m », a déclaré la championne après sa performance.
 

 
La native d’Annecy règne en patronne sur la discipline à l’échelle nationale. Cependant, cette dernière tournait autour de la limite des 75 mètres depuis deux ou trois ans. « Je me sens libérée désormais. Cette barrière est tombée. C’est fait ». Cette marque qui la hantait depuis tant d’années est enfin dépassée. Désormais, la française va peut-être pouvoir passer un cap est réaliser des jets de plus en plus lointains. « Mon jet n’est pas très beau. Mais si tout était parfait, ce serait dramatique. J’ai encore une grosse marge de progression », a confié l’Annécienne au Dauphiné. Après plus de neuf mois passés hors des aires de lancer, la sextuple championne de France revient en forme. Depuis sa sixième place aux championnats du monde de Doha, la tricolore n’a qu’une seule envie : revenir plus forte. Cette dernière a énormément travaillé aux côtés de son entraîneur Gilles Dupray. La française aura donc à cœur de continuer sur cette belle lancée dès le 22 septembre à Barcelone puis le 3 octobre à Nairobi.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE