Des élèves du STAPS de Nîmes à l’Open de France de Baseball 5

Seize étudiants du STAPS de Nîmes ont participé à l’Open de France de Baseball 5 le week-end dernier à Paris. Une belle expérience pour ces jeunes qui racontent.

 
Lors de leurs cours de sport, les élèves de L2 STAPS de Nîmes découvrent le Baseball 5, une nouvelle discipline sportive depuis 2018. En vue de finaliser leur semestre, une sortie pédagogique a été organisée au premier Open de France de Baseball 5 le week-end dernier à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) à Paris par leurs professeurs Messis et Skenadji. Après trois mois d’entraînements, 16 étudiants ont été sélectionnés parmi la promotion de L2 STAPS, afin de participer à la compétition. L’Université de Nîmes a apporté le financement total de leur séjour, ainsi que des licences à la Fédération française de baseball et de softball (FFBS) dans le club des Alligators Nîmois. Lors de ce séjour, ces jeunes sportifs ont été logés à la Résidence internationale de Paris, accolée à la Fédération française de handisport, où ils ont eu l’occasion de rencontrer la présidente Guislaine Westelynck.

 

 

La compétition a commencé le samedi. Seize équipes étaient présentes, dont deux équipes nîmoises. Au terme de six rencontres l’après-midi, Unîmes 1 a accédé à la poule N°2 pour se classer entre la 6e et la 12e place, tandis qu’UNîmes 2 s’est qualifié pour la poule N° 1 avec la possibilité de viser le titre, grâce à quatre victoires et deux défaites. Tout au long de cette journée, les « stapsiens » du Gard se sont démenés et on fait trembler les bancs de l’INSEP. Reposés, les étudiants étaient d’attaque le lendemain pour une nouvelle journée de compétition déterminante. UNîmes 1 a joué cinq matchs, avec un palmarès de 4 victoires et 1 défaite qui lui a valu la 9e position du classement. UNîmes 2 a quant à elle réalisé trois matchs et est arrivé à la 5ème place du championnat. Dans la défaite et la victoire, les deux équipes nîmoises ont su s’encourager et garder un fair-play et une bonne humeur exemplaire. Ce qui leur a valu de nombreux encouragements, dont ceux de Didier Seminet, président de la FFBS.

Louane et Camille, étudiantes à STAPS Nîmes
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE