La FFT poursuit son partenariat avec la Chine

La Fédération française de tennis va continuer son travail de promotion de la pratique sur terre battue avec son homologue chinoise.

 
La Fédération française de tennis a signé de nouveaux accords de coopération avec la « Chinese Tennis Association » (CTA), vendredi à Lisbonne. Le partenariat entre les deux fédérations a débuté en 2010 et va se poursuivre jusqu’en 2022. L’un des principaux axes est le développement de la terre battue en Chine, où des Roland-Garros Junior Wild Card Series (tournoi destiné aux espoirs du tennis mondial) ont déjà eu lieu et où des clubs ont été labellisés Roland-Garros. Des échanges bilatéraux concernant la formation des joueurs, des entraîneurs, des arbitres et des ramasseurs de balles ou encore une assistance et un soutien technique lors de la construction de courts en terre battue font également partis de ces accords. « Cette signature est un moment privilégié pour la Fédération française de tennis », s’est réjouit Bernard Giudicelli, président de la FFT. « Elle inscrit dans la continuité la collaboration fructueuse de deux fédérations qui investissent sur le futur du tennis international et s’engagent pour déployer tous les moyens nécessaires pour assurer le succès des générations à venir. Le récent renouvellement de similaires accords avec les Fédérations nippone et brésilienne démontre notre volonté de faire prospérer nos fédérations sur le socle de valeurs communes. »

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE