Tour de Corse 2018 : Le résumé de la 1ère journée

Pendant que Sébastien Loeb se retirait de la première étape du Tour de Corse 2018 suite à une sortie de route, son successeur Sébastien Ogier survolait les débats en signant trois des quatre meilleurs temps. Thierry Neuville et Kris Meeke complètent le podium provisoire.

 

Les 125,16 premiers kilomètres chronométrés du Tour de Corse 2018 pourraient bien avoir déjà décidé du sort de cette quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes. Le retour du nonuple Champion du Monde des Rallyes Sébastien Loeb, s’est terminé dès l’ES2 par une brusque sortie de route sans gravité. Son successeur, Sébastien Ogier, s’est quant à lui totalement joué de ses adversaires, reléguant son dauphin Thierry Neuville à plus de trente secondes grâce à trois temps scratch sur les quatre épreuves spéciales disputées. Le Belge a néanmoins eu le mérite de faire preuve de constance, malgré quelques difficultés à trouver la bonne configuration sur sa Hyundai i20 WRC, et devance sur le podium provisoire un Kris Meeke particulièrement régulier. Aujourd’hui, pas moins de 139,9 kilomètres répartis en six épreuves spéciales attendent les concurrents de la manche française du Championnat du Monde des Rallyes.

Le programme du samedi 7 avril :

ES 5-8 Cagnano – Pino – Canari (35,61 km) – Premières voitures : 07h37-15h21
Après une traversée piégeuse en sous-bois dans les épingles de Cagnano, montée rapide vers le col de la Serra (294m) et première descente toute en virages vers Luri. Une route bien plus large permettra ensuite l’ascension très rapide jusqu’au passage spectaculaire du col de Santa-Lucia (381m), avant de basculer vers la côte ouest du Cap via une descente technique. Changement radical à l’entrée de Pino : la deuxième moitié de la spéciale se déroulera sur une route très étroite et sinueuse. Après le passage des villages de Barrettali et de Canari, une dernière épingle mènera les concurrents à l’arrivée.

ES 6-9 : Désert des Agriates (15,45 km) – Premières voitures : 09h18-17h02
Au cœur des Agriates, départ à la sortie de Casta près de la piste qui mène aux plages sauvages de Saleccia et Lotu. Une route large et rapide traverse un maquis inhabité à 300m au-dessus de la mer. Après le passage au col de Vezzo, descente à vive allure vers la Balanine, à quelques centaines de mètres de la spéciale suivante. La largeur de la chaussée permettra aux meilleurs pilotes d’optimiser leurs trajectoires pour gagner quelques secondes. Direction la Balagne. L’Île-Rousse accueillera pour la toute première fois les concurrents du WRC, avec un Parc de Regroupement au cœur de la ville. Ensuite, les concurrents se présenteront au départ de la 2° spéciale conservée du parcours 2017.

ES 7-10 : Novella (17,39 km) – Premières voitures : 11h08-18h39
Départ près de Pietra-Monetta sur une route très étroite et sinueuse au milieu du maquis, avec de nombreux virages difficiles à négocier pour rejoindre le village de Novella, tout aussi étroit et délicat à traverser. Les passages à la pittoresque gare de Novella et au col de la Croix offriront aux spectateurs un point de vue unique sur les deux versants du col. Une descente toujours aussi sinueuse et étroite mais au revêtement ancien mènera ensuite les concurrents jusqu’à la ligne d’arrivée sur l’ancienne route Balanine. Ici, les pilotes devront se méfier particulièrement du risque de crevaison s’ils coupent trop les virages. L’ES 7 sera diffusée en direct sur plusieurs chaînes de télévisions.

La rédaction

 

Crédit photo : Photo4 / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE