Rallye : Sébastien Ogier, Prince de Monte-Carlo

Sébastien Ogier s’est imposé dimanche sur le rallye de Monte-Carlo. Le septuple champion du monde a remporté au volant de sa Toyota son huitième rallye dans la Principauté.

2020 était censée être sa dernière année en rallye, mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Sébastien Ogier a bien fait de ne pas s’arrêter, il remporte pour la huitième fois de sa carrière le rallye de Monte-Carlo, un record dans l’histoire de la course. Un rallye qui n’était pourtant pas facile à remporter. En effet, le parcours a dû subir quelques modifications suite à la crise sanitaire. Les étapes de nuit ont été réavancées en raison du couvre-feu national mis en place à 18 h, le parcours a été réduit à 257 kilomètres (le plus court de son histoire), et le public était invité à regarder la course à la télévision. De plus, à 37 ans, le septuple champion du monde a déjà tout gagné. Cependant, le Gapençais n’est pas du genre à vouloir finir second. Le champion assoit encore plus sa domination en WRC et ne pouvait pas espérer une meilleure entrée en lice pour sa dernière saison complète. Le Français envoie un signal fort à la concurrence en remportant ce rallye et en s’imposant sur huit étapes spéciales sur les quatorze proposées cette année. Il relègue ainsi le second, son coéquipier Elfyn Evans, à 32,6 secondes, et le troisième, le Belge Thierry Neuville, à plus d’une minute. Moins de deux mois après l’acquisition de son septième sacre de champion du monde, Sébastien Ogier démarre cette nouvelle saison de la meilleure des manières.

 

 

« Ça valait le coup de continuer un an de plus. C’est le record qui me procure le plus de joie, pour plein de raisons, c’est au Monte-Carlo que j’ai découvert le rallye, que j’ai eu ce rêve de faire ça un jour, c’est celui qui compte le plus pour moi », a déclaré le champion Français avant le podium. De plus, Ogier remporte ici sa cinquantième victoire en WRC, et fait coup double avec son coéquipier Evans, propulsant Toyota en tête du classement constructeurs avec 30 points, devant Hyundai, 21 points. La prochaine étape de la saison se déroulera dans le froid finlandais. À la limite du cercle polaire, les conditions seront toutes autres pour les pilotes qui affronteront la neige et la glace du rallye nordique. Du 26 au 28 février prochain, la deuxième étape des douze prévues sur le championnat du monde aura lieu, l’occasion pour Sébastien Ogier d’asseoir sa domination au classement, bien que cette course réussisse en général plutôt bien aux locaux.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE