Rallye des Princesses [Étape 2]

C’est par « La Route des châteaux » que les 90 équipages du Rallye des Princesses ont entamé cette deuxième étape de 340 kilomètres entre Saint-Aignan et Vichy.

Cueillies à froid ce matin au départ de Saint-Aignan, Marie-Christine Périn et Véronique Morel-Lab (Mini Innocenti Cooper n°70), les tenantes du titre, ont sans doute perdu le rallye sur une erreur d’attention et d’encodage de moyenne. Effectuant tout le TR 5, le premier du jour, à la moyenne haute (50 km/h), plutôt qu’à la moyenne imposée (45 km/h), la Mini a été lourdement sanctionnée de 1.232 points de pénalité. Autant dire que les espoirs de podium se sont envolés pour l’une des prétendantes sérieuses à la victoire.

En tête de la catégorie Classic réservée au véhicules les plus récents au terme de la première étape, Sorhor Fevre et Inès Cohen (Morgan Roadster 4 n°97) étaient signalées à l’arrêt dans le premier TR du jour (TR5), avec des problèmes de pompe à essence. Heureusement, elles qui avaient un temps envisagé de changer de véhicule, ont finalement réussi à faire changer la pièce défectueuse et tentaient de rejoindre in extremis le rallye pour les deux ultimes TR de l’après-midi.

Cette édition 2017 propose également quelques voitures hors du commun. L’une d’entre elle est la Jaguar Type E n°28 de 1962 n°28, qu’aime à présenter sapilote, Katarina Smijak. « Nous avons acheté cette voiture voici quatre ans. Pour une voiture anglaise de l’époque, il était tout à fait hors du commun d’avoir le volant à gauche. Elle a été conçue pour une participation aux 24 Heures du Mans 1963. Nous l’avons fait remettre en état par un garage spécialisé dans la région parisienne. Depuis elle a pris part à deux Tour Auto et à deux Rallyes des Princesses ».

Toujours placées sans concéder trop de points à leurs principales adversaires grâce à une régularité sans faille, Nadia Moreau et Valérie Dot (Ferrari 328 GTS n°89) confortent leur prise de pouvoir. Ex æquo avec Véronique Castelain et Stéphanie Wante (60 points) sur cette 2e étape, elles conservent le même avantage (9 points) sur l’équipage de la Porsche 911 n°81, désormais deuxième au classement général. Catherine Proust et Dominique Globaux (Triumph TR5 n°39) complètent le podium provisoire. En catégorie Classic, ce sont Marion Lohio et Sabine Cybulski (PGO Seven n°98) qui profitent des ennuis mécaniques des leaders du premier jour pour réaliser le coup double parfait : victoire d’étape et classement général…

Viviane ZANIROLI (organisatrice) : « Le Rallye des Princesses Richard Mille est une épreuve 100% féminine et glamour, mais elle n’en demeure pas moins un rallye de régularité particulièrement compliqué. La navigation inscrite au programme de cette deuxième étape entre Saint-Aignan et Vichy était là pour le rappeler. Plusieurs rebondissements sportifs sont là pour en témoigner. Malgré deux gros incidents techniques, nous conservons toujours 90 équipages en course, la preuve également que la grande majorité des voitures bénéficiaient d’une bonne préparation. Chapeau aussi à tout l’équipe des mécaniciens de l’organisation qui abattent un travail titanesque au quotidien. Demain, l’arrivée dans les Alpes marquera une autre étape importante de cette magnifique édition 2017 ».

Pierre-Alexis Ledru

Crédit photo : Richard Bord
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE