Rallye Antibes Côte d’Azur 2018 : Le résumé de la 1ère journée

Au terme d’une journée marquée par des conditions météorologiques pour le moins changeantes, Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) rentre en leader à Antibes. Le Drômois devance Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) et Giandomenico Basso (Hyundai i20 R5).

 

Impressionnant en début de rallye, Yoann Bonato semblait bien parti pour remporter un second succès consécutif près d’un mois après sa victoire au Rallye Lyon Charbonnières. Avec trois meilleurs temps en quatre spéciales disputées, le Champion de France en titre parraissait intouchable avant de partir à la faute dans le deuxième passage du Col de Bleine, véritable juge de paix de ce rallye. Auteur d’un gros tête à queue qui aurait pu avoir des conséquences plus graves, le pilote des Deux-Alpes laisse alors les commandes à Bryan Bouffier.

Bonato limite les dégâts

Récompensé par un bon choix de pneumatiques effectué sur la deuxième boucle, Bouffier enfonce le clou dans la dernière spéciale pour compter plus d’une minute d’avance sur son plus proche poursuivant. Bonato limite donc les dégâts malgré sa figure, et reste bien placé dans l’optique du Championnat, même s’il reste encore une journée de course. Vainqueur en 2009, Giandomenico Basso place sa Hyundai i20 R5 sur la troisième marche du podium provisoire. Ralenti par un mauvais choix de réglages le matin, Pierre Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ) s’est parfaitement repris dans l’après-midi et occupe une belle quatrième place. Cinquième, Patrick Rouillard a su mener sa Porsche 997 GT3 Cup (Team 2C Compétition). Quentin Giordano peut quant à lui regretter son choix de pneumatiques effectué pour l’après-midi. Dauphin de Bonato après les trois premières spéciales, le Lorrain recule au sixième rang. Rhys Yates (Skoda Fabia R5), William Wagner (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco), Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) et Steve Fernandes (Skoda Fabia R5) complètent le top 10.

Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) :

« J’ai eu de très bonnes informations sur la météo aujourd’hui. Mon choix de pneumatiques était parfait pour cet après-midi avec les pneumatiques tendres et durs montés en croisé. Je n’ai même pas eu à utiliser mes roues de secours ».

Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5) :

« J’avais une mauvaise monte de pneumatiques cet après-midi mais je le savais et c’est moi qui ai fait l’erreur au moment où nous sommes sortis de la route. C’est déjà bien d’être ici ce soir. Demain, nous avons pour objectif d’attaquer ».

Giandomenico Basso (Hyundai i20 R5) :

« La journée était difficile avec cette pluie mais j’ai particulièrement apprécié les spéciales de cet après-midi ».

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE