Critérium des Cévennes 2018 : Yoann Bonato démarre fort

Vainqueur des trois spéciales du jour dans ce 60e Critérium des Cévennes, Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) s’est montré intouchable hier. Le pilote des Deux-Alpes devance Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) et le pilote russe, Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5).

 

Avec trois spéciales au programme de cette première étape, il fallait être rapidement dans le rythme pour ne pas se retrouver distancé. Yoann Bonato, qui n’a laissé que des miettes à ses adversaires, semble bien parti pour réaliser un gros numéro sur ces terres cévenoles. En s’adjugeant toutes les spéciales du jour, le leader du Championnat compte dix secondes d’avance sur Bryan Bouffier avant la deuxième journée de course qui s’annonce redoutable. Déjà présent sur les routes du Championnat de France des rallyes en 2017 au Rouergue, le Russe Nikolay Gryazin occupe une belle troisième place sur des routes qu’il découvre, et faisant honneur à son statut de vice-champion d’Europe 2018.

Gilbert en embuscade

Prudent en début de rallye, Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) à hausser le rythme pour rester en embuscade, au pied du podium. Ralenti par une alerte de valve ‘pop-off’, Quentin Giordano (Hyundai i20 R5) s’est tout de même montré performant et se retrouve en cinquième position. Le pilote du Team Sarrazin Motorsport précède Mathieu Arzeno (Skoda Fabia R5), qui n’a jamais paru à l’aise et qui paie sûrement son manque de roulage. Bien remis après sa sortie de route effectuée lors de la Finale de la Coupe de France des Rallyes la semaine dernière, Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) est septième. En manque de confiance, Pierre Roché complète le top huit à l’issue d’une journée difficile.

La rédaction
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE