Moto : Une team de l’Ain au plus haut niveau mondial

Moto Ain va rejoindre le gratin mondial de l’endurance, le championnat EWC. Après deux titres obtenus dans la catégorie Superstock, l’écurie va se confronter face aux meilleures équipes du plateau. Pour cette grande première, Randy de Puniet, la légende de la moto française, sera de la partie.

Après les deux dernières saisons auréolées de succès, la Team Ain a voulu évoluer, passer dans la cour des grands en EWC. Mais pour cela il a fallu se structurer et augmenter son budget de 30%. Pour atteindre environ 250 000 euros. Bien loin du plus gros budget du paddock qui avoisine les 12 millions d’euros. Pour réussir le tour de force d’exister face aux motos d’usine, la Team Ain compte sur des bénévoles et ingénieurs à la retraite qui mettent la main à la patte à moindre coup. Ces derniers créent et réparent de nombreuses pièces détachées, une économie non négligeable pour la petite écurie.

L’énorme coup de la Team Ain pour cette première saison en EWC c’est la signature de Randy de Puniet, l’un des pilotes français les plus expérimentés. Avec 140 Grand Prix de Moto GP, son apport sur la piste et en dehors est inégalable. Un gros coup que raconte le manager Pierre Chapuis : « Il y a un an, j’ai fait essayer la moto stock à Randy pour savoir ce qu’il fallait changer pour être performant en EWC. J’ai réalisé les modifs et je lui ai demandé de la réessayer, il m’a dit que c’était l’une des meilleures motos qu’il n’avait jamais piloté, il n’avait pas de projet pour la saison, il a décidé de partir avec nous. » Pour la Team du 01, cette arrivée est un énorme coup médiatique mais aussi financier en termes de sponsoring et d’image. De Puniet sera aligné aux côtés des autres pilotes de l’équipe Roberto Rolfo et Robin Mulhauser. La moto semble bien fonctionner puisque durant les essais hivernaux, Randy De Puniet a réalisé le meilleur temps. Rendez-vous en piste pour la première étape du championnat du monde. Ce sera à domicile en France, pour les 24H du Mans.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Hoch Zwei / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE