Moto – Fabio Quartararo : « Gagner le championnat, je me sens prêt »

Après une saison sur courant alternatif, Fabio Quartararo change de statut et devient pilote officiel chez Yamaha. Ce dernier remplace son idole de toujours, Valentino Rossi. L’occasion pour le jeune prodige tricolore de rappeler ses ambitions avec l’écurie japonaise.

Fabio Quartararo revient au premier plan. Après une saison où il a alterné le bon et le moins bon, le pilote français a été annoncé dans les plans de Yamaha. Au cours de la présentation du nouveau « team » pour la saison à venir, le nom Quartararo est apparu à la place de celui de son idole, Valentino Rossi. « Je ne prends pas la place de Rossi, je prends juste sa moto », confie le jeune pilote de 21 ans. En effet, l’héritage de la légende italienne est lourd à porter. Mais Fabio Quartararo n’est pas du genre à abandonner avant d’avoir essayé. Fier de son statut assumé de « jeune prodige », le Français compte bien remporter le championnat du monde de Moto GP, ce qui serait une grande première pour un tricolore dans la catégorie reine. « Gagner le championnat, je me sens prêt », annonce d’ores et déjà Quartararo.

 

 

Après avoir mis fin en juillet dernier à vingt saisons de disette tricolore en remportant enfin un Grand Prix, le natif de Nice passe un nouveau cap. Ce dernier a envie d’aller au bout de ses rêves en compagnie de l’écurie d’usine Yamaha. Et le bout de ses rêves serait de devenir à 21 ans le premier français champion du monde de Moto GP. Après s’être révélé en 2019, et avoir souffert en 2020, la progression reste tout de même constante. Ce dernier a réalisé des podiums il y a deux ans et a gagné l’an passé. Il ne reste donc plus qu’à terminer ce qui a été commencé. Pour ce faire, il faudra tout de même se ressaisir. Seulement huitième l’an passé, notamment suite à de nombreux ennuis mécaniques, Fabio Quartararo et Yamaha veulent revenir au premier plan. En combinant la régularité de la saison 2019, et la vitesse de 2020, le prodige français peut faire de grandes choses. « J’ai un potentiel énorme, mais il faut avoir les pieds sur terre et travailler dur comme je le fais. Peu importe si je suis français et que nous n’avons jamais remporté de couronne en catégorie reine, je veux juste faire de mon mieux pour y arriver », déclare le pilote tricolore. Avec un jeune prodige sûr de ses qualités et de ses axes d’amélioration, Yamaha peut nourrir de grands espoirs. L’objectif ne sera pas de remplacer la légende Valentino Rossi par le rookie Quartararo, mais bel et bien de rêver plus grand en amenant le Niçois au sommet de la Moto GP.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Gold and Goose / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE