Ski : Tessa Worley seulement 7e sur le Géant

Tessa Worley ne fera pas la passe de trois. La double championne du monde de Géant termine seulement septième à Cortina d’Ampezzo. Lara Gut rafle l’or devant Shiffrin et Liensberger.

Tessa Worley ne décrochera pas un nouveau titre de championne du monde de Géant. Fautive dès la première manche, la tricolore était déjà loin mais jouait tout de même un podium. Cette dernière s’élançait avec le dossard numéro six dans le premier acte. Après un haut de parcours très engagé, la skieuse du Grand-Bornand a effectué une grosse faute avant le second intermédiaire. Cette dernière s’est retrouvée sur l’arrière de ses skis, lui faisant perdre énormément de temps. Elle termine finalement 9e de cette première manche à quatre-vingt-douze centièmes de la reine Mikaela Shiffrin. La skieuse tricolore était donc déjà en mauvaise posture pour la médaille d’or, mais pouvait encore espérer un podium. « J’ai été dans le bon état d’esprit sur cette première manche. J’ai été à l’attaque et c’est ce qu’il fallait faire. Malheureusement, j’ai effectué une petite faute en milieu de parcours mais je reste dans le jeu pour une médaille. Il va falloir être à l’attaque comme d’habitude », confie Tessa Worley ce matin. Cette deuxième manche promettait donc un combat acharné. Et pour atteindre le podium, il fallait réaliser une seconde manche de folie. Seule face à son destin, la Française s’est donc élancée avant les meilleures du matin. Partie avec de l’envie et de l’engagement, comme à son habitude, Tessa Worley réalise un bon début de parcours. Elle est à l’attaque et s’expose donc à des erreurs. C’est d’ailleurs ce qui va lui arriver. Malheureusement, la skieuse tricolore effectue une extension, qui lui fait perdre énormément de vitesse, et donc de temps. Une faute assez grossière qui ne lui permet pas d’être dans le coup aujourd’hui. Elle termine finalement 7e, loin de la reine du jour : Lara Gut-Behrami. Mikaela Shiffrin termine deuxième à deux petits centièmes de l’or tandis que Katharina Liensberger ramène le bronze à la délégation autrichienne.

 

 

Du côté de Coralie Frasse Sombet, autre tricolore engagée, ce second acte s’est bien mieux déroulé. Déçue de sa première manche (22e à plus de deux secondes de Shiffrin), la Française a lâché les chevaux dans cette deuxième manche pour s’inviter dans le top 15 de ce Géant, et ainsi empocher des points pour la Coupe du monde. À l’attaque, la skieuse de Chamrousse est même restée quelques minutes sur le fauteuil de leader provisoire de la course. De quoi lui redonner un peu de confiance après une matinée compliquée. Doriane Escane ce sera quant à elle contentée d’une seule manche. 31e à l’issue du premier acte, la Française ne s’est pas glissée dans les trente meilleures pour pouvoir participer à la seconde manche.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Gepa / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE