Ski : Tessa Worley, le retour d’une géante

Vingt-cinq mois après sa dernière victoire en Coupe du monde, Tessa Worley s’est imposée ce mardi sur le géant de Kronplatz. En Italie, la Française renoue enfin avec le succès, après deux saisons très compliquées.

C’est son quatorzième succès en Coupe du monde, et c’est sans aucun doute le plus symbolique. Tessa Worley est remontée sur la première marche du podium hier après-midi, pour le compte du géant de Kronplatz. En Italie, la Française a été impressionnante tout au long du géant, lui permettant de renouer avec le succès, plus de deux ans après sa dernière victoire. Un succès plein d’émotions puisqu’en même temps, son compagnon Julien Lizeroux a mis un terme à sa carrière à Schladming (Autriche). Les premiers mots de l’Annemassienne après le passage de la ligne d’arrivée étaient d’ailleurs destinés à ce dernier. Mais avant de célébrer, Tessa Worley a déroulé son ski tout au long de la journée. Lors de la première manche, la Française a terminé cinquième, à 0,78’ de la Suissesse Michelle Gisin, lui permettant de rester dans le coup. Avant le début de la deuxième manche, rien n’est encore joué. Six skieuses se tiennent en moins d’une seconde. Dès lors, Tessa Worley y croit. Elle va dévaler la pente de Kronplatz, pratiquant un ski digne de ses plus beaux jours, pour venir se placer à la deuxième place de la seconde manche sur la ligne d’arrivée. Parmi les six skieuses bien positionnées pour la gagne après la première manche, seule Tessa Worley a réussi son deuxième acte. Elle remporte donc ce géant, devant la Suissesse Lara Gut-Behrami (+0,27) et l’Italienne Marta Bassino (+0,73). La légende Américaine, Mikaela Shiffrin termine au pied du podium, reléguée à plus d’une seconde de la Française.

 

 

À 31 ans, Tessa Worley a enfin retrouvé le goût de la gagne, après plus de deux ans de disette. La double championne du monde (2013 et 2017) remporte là sa quatorzième victoire en Coupe du monde, la quatorzième en géant, une sacrée performance. « Je suis très contente. Une part de moi me disait que je pouvais le faire, et une autre part me disait que c’était peut-être fini. C’est drôle car il y a deux, trois ans avant les Mondiaux, j’avais gagné la course. Cela ne veut rien dire mais j’ai l’impression que ma forme va en s’améliorant et c’est tant mieux », a analysé la Française après sa course. Cette victoire donne beaucoup de confiance à la skieuse du Grand-Bornand pour les Mondiaux à venir. Ces derniers se dérouleront aussi en Italie (à Cortina d’Ampezzo), du 8 au 21 février prochains.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE